10192017Headline:

Mutinerie en Côte d’Ivoire: Le porte parole de RDR Joël N’guessan réagit après les accords de Bouaké

Quelques heures après l’accord à Bouaké entre le gouvernement et les soldats mutins vendredi 13 janvier 2017 , Afrikipresse a joint Joël N’guessan , le porte-parole du Rassemblement des républicains (Rdr).

” Au niveau du RDR , nous ne pouvons qu’être satisfaits parce qu’une solution a été trouvée à cette crise , pour que les jeunes soldats puissent enfin rentrer dans les rangs. Notre souhait, c’est que ça ne se répète plus jamais. Parce que les militaires ont pour vocation de protéger les populations. Ils ont pour vocation d’assurer la sécurité de la nation ivoirienne. Ils n’ont pas pour vocation de se mutiner. S’il advenait que ça devenait une seconde nature , d’aucuns pourrait douter du caractère républicain de nos soldats. Notre souhait est donc que ça ne se répète plus “.

La semaine précédente , après le premier accord obtenu à Bouaké le porte-parole du parti au pouvoir avait dénoncé des manquements , et appelé à tirer les conséquences de la mutinerie. L’accord intervenu n’a pas été dévoilé par les autorités. Des sources proches des militaires ont fait du paiement de 5 millions de Fcfa dès lundi 16 janvier 2017 sur 12 millions Fcfa au total.

avec afrikipresse

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment