07272017Headline:

Nady Bamba,la seconde épouse n’est pas « tous les jours» chez Gbagbo comme l’écrit un quotidien”ce qu’il faut savoir..

Nady Bamba n’est pas «presque tous les jours» chez Gbagbo comme l’écrit Jeune-Afrique

Dans un long article recemment à sa UNE, consacré à la galaxie Laurent Gbagbo, Jeune-Afrique cite plusieurs « soutiens » de l’ex président ivoirien.

 

Ces soutins selon JA, partent de Nady Bamba à Jean-Luc Mélenchon en passant par le fidèle connu de tous Guy Labertit, mais aussi Essy Amara [oui toujours lui] ou encore Alpha Condé, le nouveau président en exercice de l’Union Africaine.

«Au cœur de la galaxie Gbagbo, il y a Nady Bamba, la seconde épouse, qui s’est installée à Bruxelles, non loin de La Haye, avec David Al Raïs Gbagbo, le fils du couple. Elle rend visite au prisonnier presque tous les jours.”, écrit notamment Jeune-Afrique sur l’ex «petite maman» du Palais présidentiel d’Abidjan Plateau durant le règne de son époux.

 

Cette information n’est pas correcte. Nady Bamba est certes régulièrement aperçue à la prison de Scheveningen [surnommée Robbeneiland du nord], mais pas «presque tous les jours», Parler plutôt de «presque toutes les semaines» serait plus proche de la réalité.

 

Ce qui est par contre correcte, c’est le rôle central et indiscutable qu’elle joue au «sein des Gbagbo ou rien». D’autres personnalités fortes à côté de Nady Bamba sont Koné Kantinan, Demba Traoré ou encore Sangaré Aboudramane.

 

Pour certains critiques du camp Affi N’Guessan, Sangaré et autres sont « des marionnettes » de Nady Bamba. « La vraie patronne des frondeurs c’est bien elle », martèle une proche d’Affi interrogée à Abidjan, après lecture du long article de Jeune-Afrique, «en grande partie du réchauffé », selon cette dernière.

Hervé Coulibaly

Connectionivoirienne

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment