05302024Headline:

Niger : 148 individus interpellés pour trafic de stupéfiants

Dans le cadre de la lutte contre le trafic de stupéfiants au Niger, l’Office Central de Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants (OCRTIS) a effectué une opération coup de poing dénommée « Tourbillon ». A l’issue de cette opération, 148 individus ont été interpellés dans la ville de Niamey, la nuit du 26 au 27 avril 2024.
Plusieurs personnes appréhendées dans l’opération « tourbillon » au Niger
Les FDS du Conseil régional de sécurité (CRS) de la région de Niamey en collaboration avec la Police nationale et autres forces de l’ordre ont mené une farouche opération au Niger, notamment dans la capitale. Une démarche qui consiste à éliminer un tant soit peu les trafics illicites de stupéfiants.

En effet, cette action a été coordonnée par le commissaire principal de police (CPP) Hamidou Amadou Insa. Selon l’autorité, l’opération a été effectuée dans cinq axes de la ville de Niamey « avec pour cibles les lieux de vente et de consommation de drogues »

L’objectif principal de cette répression, justifiée par l’autorité, est « de détecter et éliminer les réseaux existants et naissants de vente et de consommation de drogue avec un focus sur les dealers opérant sur les différents lieux de vente et de consommation de drogue. »

A l’issue de cette répression, 148 individus au total ont été interpellés dont 134 hommes, 14 femmes et 14 mineurs. Dans ce lot, certaines personnes ont été confiées à l’OCRTIS et d’autres à la disposition des unités d’enquête pour des infractions.

Par ailleurs, il faut noter que cette répression a permis aux forces combattantes de mettre la main sur une quantité de cannabis, du tramadol, des dispositifs de chichas et des produits pharmaceutiques contrefaits, du crack et des armes blanches.

What Next?

Recent Articles