12072022Headline:

Niger: au moins 11 civils tués dans des embuscades jihadistes près de la frontière malienne

Au moins onze civils nigériens ont été tués par des jihadistes samedi 22 octobre dans l’ouest de la région de Tillabéry, lorsque des jihadistes s’en sont pris à des camionneurs qui transportaient des vivres et du matériel de construction.

L’interception de trois camions, transportant des vivres et du matériel de construction pour des infrastructures militaires, a eu lieu dans la commune rurale de Tizigorou, préfecture de Banibangou, la dernière grande bourgade nigérienne avant la frontière avec le Mali.

Selon plusieurs sources, une trentaine de motos auraient participé aux embuscades. Deux camions ont été incendiés et un troisième chargé de vivres a été emporté par les assaillants. En traversant la localité d’Adabda, dans leur retrait en direction de la frontière malienne, les jihadistes ont échangé des coups de feu avec des jeunes du Comité d’autodéfense (Cad) du village.

Cette présence massive de motos de jihadistes dans cette zone intervient après plusieurs mois d’accalmie à cause, surtout, des pistes impraticables pendant la saison des pluies : la zone rouge est constamment en état d’urgence et frontalière avec des localités maliennes qui sont des fiefs de terroristes. Depuis ces localités ont été planifiées de nombreuses attaques qui ont endeuillé des villages nigériens et des militaires, comme Tongo Tongo.

C’est sur cette même zone frontalière qui sont positionnées les forces françaises de Barkhane après leur retrait du Mali.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles