05272022Headline:

Nigéria: une quinzaine de civils ont été massacrés par les membres du groupe djihadiste Boko Haram dans le nord-est du Nigeria

Près d’une quinzaine de civils ont été massacrés par des combattants du groupe djihadiste Boko Haram dans le nord-est du Nigeria, ont déclaré mardi des membres d’une milice soutenue par le gouvernement, cité par The Guardian.
Selon les informations rapportées par l’AFP, les hommes armés ont surgi dans les champs des agriculteurs dans le village de Ngwom, à 14 kilomètres au nord de la ville principale de la région, Maiduguri, alors que ces derniers travaillaient à entretenir leur plantation. Les djihadistes ont attrapé 15 parmi eux et leur ont coupé la gorge. «Ils ont massacré les fermiers, tuant 14 et un a survécu avec une profonde coupure. Ils l’ont laissé pour mort », a déclaré Babakura Kilo, un chef d’un groupe anti-djihadiste, cité par l’AFP.

Le survivant a été emmené à l’hôpital dans un «état potentiellement mortel», a déclaré un autre membre Ibrahim Liman. Boko Haram et le groupe rival État islamique de la province de l’Afrique de l’Ouest (ISWAP) ont de plus en plus ciblé les bûcherons, les éleveurs et les pêcheurs dans leur violente campagne, les accusant d’espionnage et de transmission d’informations aux militaires et aux milices locales qui les combattent. Au moins 36000 personnes ont été tuées dans le conflit jihadiste qui a déplacé environ deux millions de personnes de leurs foyers depuis 2009.

beninw

Comments

comments

What Next?

Recent Articles