02042023Headline:

nouveau bombardement russe meurtrier à Kherson, Zelensky dénonce un acte de “terreur”

Un nouveau bombardement russe a fait au moins cinq morts et 20 blessés, samedi, dans le centre de Kherson, d’où les troupes de Moscou se sont retirées le mois dernier, a annoncé la présidence ukrainienne. Par ailleurs, Mykhailo Podolyak, conseiller de Volodymyr Zelensky, a appelé à la “liquidation” des usines d’armement iraniennes. Suivez les développements heure par heure de la guerre en Ukraine.

11 h 04 : au moins cinq morts et 20 blessés dans un bombardement russe à Kherson
Au moins cinq personnes ont été tuées et 20 autres blessées dans un bombardement russe sur la ville de Kherson, dans le sud de l’Ukraine. Dans la foulée, le président russe Volodymyr Zelensky a dénoncé un acte de “terreur” russe pour “intimider” les Ukrainiens.

Depuis que les forces russes ont achevé leur retrait de la ville de Kherson le 11 novembre après une occupation de près de neuf mois, la ville ne cesse d’être bombardée. Il y a un mois, le 25 novembre dernier, un autre bombardement russe avait provoqué la mort de quinze civils.

9 h 53 : un conseiller présidentiel ukrainien appelle à la “liquidation” des usines d’armement iraniennes
Un haut responsable de la présidence ukrainienne a appelé à la “liquidation” des usines iraniennes fabriquant des drones et des missiles, ainsi qu’à l’arrestation de leurs fournisseurs, alors que Kiev accuse Téhéran de vouloir fournir davantage d’armes à la Russie.

Sur Twitter samedi, Mykhailo Podolyak, conseiller du président ukrainien Volodymyr Zelensky, a déclaré que l’Iran “humilie de manière flagrante l’institution des sanctions internationales”, avant d’appeler à la destruction des usines d’armement iraniennes.
8 h 08 : le point sur la situation avec l’envoyée spéciale de France 24
À l’est de l’Ukraine, des combats acharnés se poursuivent, selon l’envoyée spéciale de France 24 Elena Volochine, en duplex de Kiev. “Les Russes tentent toujours de prendre la ville de Bakhmout qui devient, en ce moment, une ville martyr (…), mais les Ukrainiens résistent.”

Alors que l’Ukraine continue de subir des bombardements russes de longue portée contre son infrastructure énergétique, l’envoyée spéciale de France 24 Elena Volochine a pu suivre le travail d’une unité de la Garde Nationale ukrainienne chargée de la défense anti-aérienne à Kiev.

4 h 33 : des entreprises japonaises vont arrêter d’assurer les navires dans les eaux russe
Trois compagnies d’assurance japonaises vont cesser d’assurer les navires pour les dommages causés dans les eaux russes en raison de la guerre en Ukraine. Une décision qui pourrait affecter les importations d’énergie au Japon, comme le gaz naturel liquéfié (GNL), selon le journal Nikkei samedi

 

Comments

comments

What Next?

Recent Articles