06032020Headline:

Nouveau mandat à 90 ans en Afrique: Mo Ibrahim tacle ces présidents et plaide pour un leadership africain plus jeune

« Nous sommes le seul continent au monde où nous avons des présidents commençant un nouveau mandat à 90 ans », a dépeint dernièrement avec ironie Mohammed Ibrahim lors de l’Assemblée de la Banque Africaine de Developpement (Bad).

C’est une réalité tout à fait particulière. A observer de près, le leadership africain avec chaque jour, ses nouveaux dénouements politiques intrigants les uns que les autres, mérite de passer à une nouvelle étape. C’est-à dire, changer de main, c’est à ça qu’est venu le milliardaire et philanthrope anglo-soudanais Mohammed Ibrahim lors de l’Assemblée de la BAD.

Si non, le schéma est très simple. Nous avons d’une face, un continent noir qui a la population la plus jeune au monde, et de l’autre un continent noir dirigé presqu’exclusivement que par des leaders dont la moyenne d’âge se situe dans la soixantaine. « C’est une blague », lance-t-il.

Ils sont peut-être vieux, oui. Mais ils disposent de l’expérience nécessaires pour diriger un pays, pourrait-on se permettre de penser encore…Mais les temps ont passé et on sait désormais leur aptitude. En tout état de cause, le risque de transférer le pouvoir à un leadership plus jeune sur le continent est un vœu chéri de beaucoup.

Lire sur Afrikmag

Comments

comments

What Next?

Recent Articles