11192017Headline:

Obsèques de la mère de Gbagbo: Le comité d’organisation: « Il n’y a pas d’argent… »

mere de gbagbo

Le Comité d’organisation des obsèques de la vieille Lélé Gado Marguerite, la mère de l’ex-président ivoirien, Laurent Gbagbo, a animé une conférence de presse, le vendredi 2 janvier 2014, au Baron de Yopougon.

Celle-ci a été co-animée par Maurice Lohourignon, le secrétaire permanent du comité d’organisation, et César Étou, le responsable de la commission communication et presse. « Il n’y a pas d’argent pour le moment. Nous voudrions informer tous ceux qui ont un peu de compassion pour Laurent Gbagbo, que nous devons prendre en charge, nous mêmes, les obsèques de maman Gbagbo. Pour l’instant, il n’y a rien », a déclaré César Étou. Pour Maurice Lohourignon, le responsable du secrétariat permanent, il est temps de « casser les rumeurs ». « Nous souhaitons que notre mère quitte cette terre de façon digne. Son grand fils ne sera pas là, mais il faut que les gens rendent hommage à Laurent Gbagbo », a-t-il indiqué.

En sus, il a insisté sur les « consignes » données par l’ex-chef d’État, actuellement emprisonné à La Haye. « Il a donné des indications que nous devons suivre », a dit M. Lohourignon. Quant à César Étou, il a souligné que « personne ne sera exclu aux funérailles de Maman Gado”. Parce qu’à l’écouter, « Laurent Gbagbo n’a jamais exclu personne ». Il a annoncé que, pour l’heure, aucun chef d’État africain n’a confirmé sa présence à ces obsèques, avant d’indiquer qu’aucun don de stars du football ivoirien ou encore de personnalités civiles ou militaires n’a été fait en guise de contribution aux obsèques de Gado Marguerite. « Ivoiriens du nord, de l’ouest, de l’Est, du centre et du sud, mobilisez-vous tous. Tout le monde est prié d’être à Blouzon, le village où elle sera inhumée», ont invité les membres du comité d’organisation de ces funérailles. D’ailleurs, ils ont annoncé la vente d’un pagne à l’effigie de Gado Marguerite, à hauteur de 3750 francs Cfa.

Faut-il le souligner, la présentation des condoléances se poursuit du 7 au 15 janvier 2015. Une veillée est prévue à Gnaliépa, le 17 janvier, une autre sera organisée le 21 janvier à Ivosep (Ivoirienne de sépulture) à Treichville, puis le 24 janvier, il y aura une autre veillée à la place Ficgayo de Yopougon. Avant la dernière veillée à Blouzon, le 5 février 2014. Trois messes seront organisées, une à la paroisse Saint-Jacques de Cocody les-deux-Plateaux le 31 janvier, une deuxième à la paroisse Sainte-Anne de Gagnoa, le 6 février et la dernière à Blouzon, le 7 février 2015, juste avant l’inhumation, le même jour.

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment