09192018Headline:

Opposé à une alliance PDCI-FPI, Adjoumani charge Affi N’guessan.

Le Président Exécutif du mouvement « SUR LES TRACES D’HOUPHOUET-BOIGNY », Kobenan Kouassi Adjoumani, s’insurge contre le rapprochement entre Pascal Affi N’Guessan, président du FPI, et Henri Konan Bédié, président du PDCI. Dans une déclaration dont Linfodrome a reçu copie, le Président Adjoumani fait un bref rappel de mémoire au député de Bongouanou. Ci-dessous l’intégralité de la déclaration.

Dans une « réaction » au récent point de presse du ministre Kobenan Kouassi Adjoumani, Président Exécutif du mouvement « SUR LES TRACES D’HOUPHOUET-BOIGNY » dans le département de Transua, le président d’une des 2 branches du Front Populaire ivoirien (FPI) M. Affi N’guessan a eu des mots déplacés et désobligeants à l’endroit de M. ADJOUMANI.

Sans se laisser aller à la vaine et stérile polémique, le mouvement « SUR LES TRACES D’HOUPHOUET-BOIGNY » et son Président Exécutif tiennent tout simplement à rappeler l’indécence et l’incongruité de la soi-disant « Plateforme » PDCI-FPI dénoncées par le ministre Kobenan kouassi Adjoumani et qui suscite tant l’ire de M. Affi N’Guessan.

A ce niveau, juste quelques rappels et réminiscences :

1/ Lorsqu’il y a quelques années, M. Affi N’guessan a traité le Président HENRI KONAN BEDIE de « pneu réchappé » ou de « woro, woro », c’est le ministre ADJOUMANI qui l’avait interpellé et recadré pour lui dire que ses propos n’étaient pas respectueux de la tradition et de l’éthique africaines qui reposent sur le respect scrupuleux dû à un ainé, aux ainés. Traiter ainsi le Président BEDIE de « pneu rechappé » ou de « woro-woro » était tout simplement irrespectueux, désobligeant et ignominieux .

2/ Curieusement, aujourd’hui en 2018, c’est ce « pneu réchappé » ou ce ‘’woro-woro’’ qui fait l’objet de la cour assidue et de la vive attraction de la partie des 2 morceaux du FPI que dirige le même Affi N’guessan. Où est donc la cohérence ? Où est donc la décence ? « le serpent venimeux » auquel se referait le FPI à travers le PDCI-RDA est-il mort ? Où est donc le sérieux ?

En mettant le doigt sur cette incohérence et cette autre duperie, en quoi le Président du mouvement « SUR LES TRACES D’HOUPHOUET-BOIGNY », est-il « désespéré », lui qui déplace, en ce moment, des foules et des masses à Brobo, Divo, Gagnoa, Ouragahio ,Bondoukou,Transua et aux 4 coins de notre pays ?

3/ Le Président Exécutif Kobenan Kouassi Adjoumani et ses compagnons dont le mouvement s’appelle si bien « SUR LES TRACES D’HOUPHOUET-BOIGNY » marquent ainsi leur fidélité et leur loyauté au Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY et au PDCI-RDA, le parti qu’il a créé, aimé , animé, chéri, magnifié, honoré, tout au long de sa riche et exemplaire carrière politique à la tête de la Cote d’Ivoire indépendante (1960 – 1993).

Le Président Adjoumani l’a dit et redit, le mouvement « SUR LES TRACES D’HOUPHOUET-BOIGNY » est un mouvement créé à l’intérieur et pour le compte du PDCI-RDA dont lui-même et ses amis revendiquent fermement l’ancrage et l’appartenance contrairement à tous ceux qui freinent, chaque jour , des quatre fers pour les en « exclure », les en extraire afin de justifier leur sale et vaine besogne de dénigrement et d’intoxication.

Le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani n’a donc de leçon de loyauté à recevoir de qui que ce soit et surtout, pas de M. Affi N’guessan qui ferait mieux de rester fidèle à son mentor M. Laurent Gbagbo qu’il a sacrifié sur l’autel de ses ambitions.

M. Affi N’guessan et ses amis socialistes gagneraient aussi et surtout à conserver une loyauté idéologique envers le socialisme auquel ils se disent attachés.

Dans la « plateforme » qu’ils veulent mettre en place, M. Affi et son « camp » vont-ils revendiquer ou appliquer le socialisme du FPI ou le libéralisme fétiche du PDCI-RDA et d’Houphouet-Boigny ? Violente question à laquelle ils devront répondre, à moins de faire le lourd choix d’une idéologie hybride, « hermaphrodite » ou « batarde » ?.

Quant au ministre Adjoumani et ses amis du Mouvement « SUR LES TRACES D’HOUPHOUET-BOIGNY », ils sont fidèles et loyaux :

1- A Houphouët Boigny dont ils sont …. « Sur les traces »

2- Au PDCI, leur parti, créé par le père-fondateur

3- Au Président Henri Konan Bédié dont ils se réclament toujours

4- Au libéralisme politique et économique qu’il a prôné et pratiqué

5- A l’esprit de famille et surtout « d’équipe » qu’il a tant désiré et appelé de tous ses vœux avant d’être rappelé à Dieu.

Le parti unifié RHDP, Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix est la meilleure preuve, la meilleure garantie et la plus grande forteresse pour la protection fidèle, loyale et sacrée ainsi que la filiale et nécessaire pérennisation de la pensée, de l’action du Président Félix Houphouët Boigny en faveur de la paix, de la stabilité et du progrès de la Cote d’ Ivoire.

Loyauté envers le Président Félix Houphouët-Boigny, loyauté envers le PDCI-RDA, loyauté envers le Président Henri Konan Bédié, loyauté envers la paix, la stabilité et le progrès, loyauté envers la Cote d’ivoire qu’ils veulent toujours unie, rassemblée, pacifique, fraternelle et prospère….Voilà donc Adjoumani et ses compagnons résolument et dignement « SUR LES TRACES D’HOUPHOUET-BOIGNY » avec pour seul « camp », celui de la paix et non celui de la violence , de la guerre et des crises à répétition avec et sur LES TRACES D’AFFI N’GUESSAN et ses camarades.

Pour le Président du Mouvement

(P.O) Le Service Communication du Mouvement

« SUR LES TRACES D’HOUPHOUET-BOIGNY »

KOFFI AMANI GEORGES-LOPEZ

 

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment