10192017Headline:

Ouattara se déchaîne contre les candidats de la Cnc: ” Ils organisent des marches sans intérêt”

ouattara bas sassandra

Le président Alassane Ouattara a animé le meeting de clôture de sa visite d’Etat dans les régions du Haut-Sassandra, Gôh et Loh-Djiboua, le mercredi 30 septembre 2015, au stade municipal de Daloa. Environ 5000 personnes, selon des sources policières, ont pris d’assaut l’enceinte sportive de la ‘’Cité des antilopes’’ pour l’écouter .

A cette occasion, le chef de l’Etat a exprimé sa gratitude aux populations des trois régions sus-citées pour leur mobilisation exceptionnelle, la qualité de leur accueil et leur soutien constant à son égard. Avant de saluer la mémoire d’illustres personnalités des régions etde rendre un vibrant hommage à tous les rois et chefs traditionnels pour leur rôle primordial et déterminant dans le retour de la paix en Côte d’Ivoire, il a invité les jeunes à tourner le dos aux ‘’politiciens confortablement installés dans leur salon’’ et qui organisent des ‘’marches sans intérêt’’. «Ne vous laissez pas manipuler par les politiciens de salon et ne vous faites pas utiliser pour des marches sans intérêt », a-t-il prononcé, faisant allusion aux candidats membres de la Coalition nationale pour le changement (Cnc), organisateurs de la marche du lundi dernier sur la Rti et la Cei. Le chef de l’Etat a, par ailleurs, réitéré sa volonté de trouver des emplois pour les jeunes. En retour, les jeunes devront, selon lui, renoncer à la violence. «Nous avons le devoir de vous trouver des emplois et de faire en sorte que notre jeunesse ait un meilleur avenir », a-t-il confié.

Ouattara a également estimé que la Côte d’Ivoire devait aller à des élections apaisées afin de tourner définitivement la page de la crise ivoirienne. Le n°1 ivoirien a également lancé un appel aux différentes communautés vivant en Côte d’Ivoire. Il leur a demandé de réapprendre à ‘’vivre ensemble’’ dans la paix, de s’aimer comme c’était le cas par le passé. Le chef de l’Etat s’est réjoui de l’appel de Daoukro et de l’alliance du Rhdp, gages de stabilité pour la Côte d’Ivoire, avant d’exhorter les Ivoiriens à l’union et au rassemblement pour bâtir une nation forte.

Evoquant le vaste programme de reconstruction et de réhabilitation d’infrastructures entrepris sur toute l’étendue du territoire national, le président de la République a indiqué que le Haut-Sassandra a bénéficié d’un investissement de 61 milliards de F cfa dont 14 milliards de F cfa au titre du Programme présidentiel d’urgence (Ppu). Ces investissements ont permis, selon lui, de procéder à des travaux d’électrification et à l’extension du réseau électrique, à l’extension du réseau d’eau potable… En termes de perspectives, il est prévu un investissement additionnel de 120 milliards de Fcfa. Cet investissement débutera dès 2016.

Le porte-parole des populations, le ministre Alphonse Djédjé Mady, président du Conseil régional du Haut-Sassandra, a réaffirmé le soutien des populations au chef de l’Etat pour le travail abattu depuis son accession au pouvoir. Il a aussi fait savoir que les populations souhaitent des mesures de décrispation politique. Elles désirent surtout le désarmement effectif et définitif de tous ceux qui détiennent illégalement des armes, notamment les dozos, dans les villages.

Coulisses

Hamed Bakayoko échange avec le corps préfectoral

Comme à l’accoutumée, le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur a profité de cette visite d’Etat pour échanger avec le corps préfectoral des régions du Haut- Sassandra, du Gôh et du Loh-Djiboua. A moins d’un mois de la présidentielle, il a demandé aux préfets d’appuyer la Commission électorale indépendante (Cei) afin d’avoir des élections justes, libres et transparentes.

Un conseil des ministres extraordinaire à Yamoussoukro

Un conseil des ministres extraordinaire aura lieu aujourd’hui dans l’après-midi à Yamoussoukro. L’annonce a été faite hier, lors de la conférence de presse, par le président de la République. Selon des indiscrétions, ce conseil des ministres sera consacré au projet de budget de l’année 2016.

Plus de 400 chefs présents au meeting de clôture

Ce sont plus de 400 chefs traditionnels qui ont pris part au meeting de clôture de la visite d’Etat dans les régions du Haut-Sassandra, Gôh et Loh-Djiboua. C’est le chef de terre de Daloa, Nahounou Sémian, chef de terre de Daloa, qui a fait la libation au cours de la cérémonie.

Cyrille DJEDJED (Envoyé spécial à Daloa)

L’INTER

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment