05262024Headline:

Ousman Sonko condamné à 20 ans de prison en Suisse

Le verdict est tombé ce mercredi 15 mai 2024, l’ancien ministre gambien de l’Intérieur, Ousman Sonko, écope d’une lourde peine. Il est condamné à 20 ans de prison ferme pour divers crimes contre l’humanité.
Ce mercredi, la greffière du Tribunal pénal fédéral, à Bellinzone, a déclaré que : « Ousman Sonko est condamné à une peine privative de liberté de vingt ans », une lourde peine qui ne surprend pas au regard des graves accusations portées contre le mis en cause. Néanmoins, cette peine est quand même moins lourde que la réquisition du procureur qui réclamait la prison à perpétuité.

Agé de 55 ans, l’ancien ministre gambien de l’intérieur est poursuivi pour « crimes contre l’humanité, torture, enlèvement ou encore exécutions extrajudiciaires ». Les faits remontent entre 2000 et 2016 sous la présidence de Yahya Jammeh. Il n’est pas la seule personne dans le viseur de la justice. L’ancien président Yahya Jammeh lui-même a des ennuis judiciaires dans le cadre des atrocités survenues sous son régime.

Par ailleurs, il convient de préciser que Ousman Sonko est bien différent d’Ousmane Sonko, le Premier ministre sénégalais. Il ne s’agit pas de la personne.

 

What Next?

Recent Articles