02232024Headline:

Paix et cohésion sociale : Des chrétiens prient pour la nation ivoirienne

La Fraternité des guides religieux chrétiens d’Abobo en Côte d’Ivoire a organisé le samedi 18 novembre 2023, une matinée de prières pour la nation, ses institutions et ses dirigeants, à l’église internationale la Délivrance à Abobo-Habitat.

Cette rencontre qui a enregistré la participation de plusieurs confessions religieuses de la commune d’Abobo, était ponctuée de prières à l’endroit du maire Kandia Camara, du Premier ministre Beugré Mambé, ainsi que son gouvernement et surtout pour la paix, la réconciliation et la cohésion sociale en Côte d’Ivoire.

Aussi une prière a-t-elle été faite pour la réussite de l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (Can) afin que celle-ci reste en Côte d’Ivoire.

Le sénateur Kouamé Benzème, par ailleurs conseiller municipal à la mairie d’Abobo, a salué l’initiative des organisateurs de cette journée de prières. « Nous demandons à Dieu de mettre sa grâce sur ce pays afin qu’il demeure en paix », a-t-il prié, félicitant à l’occasion le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara, qui met tout en œuvre pour que la Côte d‘Ivoire soit stable pour le bonheur des Ivoiriens.

« La Côte d’Ivoire est la deuxième nation que Dieu a prophétisée. Je dis à mes frères ivoiriens de demeurer dans la joie », a conseillé le sénateur Kouamé Benzème.

Le Bbishop Kouassi Brou Henri, président de la Fraternité des guides religieux d’Abobo, initiateur de cette rencontre, a indiqué que cette journée de prières a été inspirée par Dieu. « Nous sommes des autorités spirituelles et si nous ne faisons rien pour notre pays, ce serait injuste. Nous devons prier pour que la paix règne en Côte d’Ivoire parce que sans paix, il n’y a pas de développement. C’est pour cela que Dieu nous a mis en cœur de rassembler ces hommes pour prier afin que Dieu se souvienne de notre pays », a fait savoir le guide religieux.

Pour lui, si les hommes de Dieu se mettent ensemble pour implorer Dieu, tout ce que l’ennemi entreprendra en Côte d’Ivoire sera voué à l’échec. « Nous avons également prié pour la Can pour que la coupe reste en Côte d’Ivoire », dit-il.

Pour cela, le Bishop Kouassi Brou Henri demande au Président de la République, Alassane Ouattara et au Premier ministre Robert Beugré Mamabé, de leur permettre d’aller prier sur le stade d’Ebimpé pour que la puissance de Dieu règne à cet endroit.

L’imam Traoré Souleymane et Elogne Aka, chef central adjoint Agni d’Abobo, se sont réjouis de cette initiative. « Cette prière que nous avons faite ne sera pas vaine. C’est une prière de victoire, de bénédiction pour la Côte d’Ivoire et tous ses habitants », a indiqué Elogne Aka.

What Next?

Recent Articles