02052023Headline:

Pakistan: la vallée de Swat replongée dans la peur et la violence des talibans du TTP

Le Pakistan connaît une recrudescence de violence perpétrée par les talibans pakistanais, le Tehreek-e-Taliban Pakistan ou « TTP ». En début de semaine, un poste de police de Bannu, dans le nord-ouest du pays, avait été pris en otage pendant plusieurs heures par une trentaine de membres du TTP avant que ces derniers ne soient abattus dans l’assaut donné par les forces spéciales pakistanaises.

Avec notre correspondante régionale,

Depuis le début de l’année 2022, le groupe taliban pakistanais aurait mené plus de 300 attaques dirigées contre l’État et les civils. Au nord-ouest du Pakistan, dans la province du Khyber Pakhtunkhwa, la situation s’est considérablement détériorée au cours de ces derniers mois.

Cette province, frontalière de l’Afghanistan, est celle où le groupe armé est le plus actif et le plus solidement enraciné. Les attaques contre des postes de police y sont régulières. Lundi soir, au moins 50 militants talibans pakistanais avaient également pris d’assaut un autre poste de police situé dans cette même province. Deux policiers ont été abattus.

Selon le Pak Institute for Peace Studies, environ 433 personnes ont été tuées depuis août 2021, ce qui correspond à la prise du pouvoir par les talibans dans l’Afghanistan voisin. Depuis, le TTP est comme galvanisé. L’organisation a repris position dans les zones situées le long de la frontière avec le Pakistan et leurs attaques ont augmenté de 50%.

 

 

Comments

comments

What Next?

Recent Articles