03232017Headline:

PARIS:Grande retrouvaille entre Bédié et Fologo- Voici Ce que les deux hommes se sont dit..

Au cœur de la réconciliation entre Bédié et Fologo, à Paris: Ce que les deux hommes se sont dit

Grandes retrouvailles après plusieurs années de brouilles. Lundi dernier, il y avait de l’émotion à la résidence parisienne d’Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA.

C’est en effet, ce jour-là que le Sphinx de Daoukro a choisi pour rencontrer Laurent Dona Fologo, Rassemblement pour la paix (RPP) et anciennement secrétaire général du PDCI. Durant deux heures, les deux personnalités ont fait le tour de plusieurs questions à huis-clos, en présence du ministre des Infrastructures économiques, Patrick Achi, également vice-président du PDCI-RDA. Tout en se confondant en excuses, Laurent Dona Fologo a affirmé : « Jupiter rend fou celui qu’il veut perdre », avant d’ajouter : « je ne sais pas ce qui m’a poussé à avoir cette attitude à l’égard de Bédié, à son retour d’exil ». L’ex-secrétaire général du PDCI a reconnu avoir emprunté une mauvaise voie.

Quant au Président du PDCI-RDA, Henri Konan Bédié, il a apprécié cette démarche de son ancien collaborateur. Le plus important, selon lui, est de se souvenir de la qualité de leur collaboration et de n’accorder aucune importance aux erreurs qui sont humaines. « Bien sûr des erreurs venant d’un collaborateur proche peuvent blesser. Mais, ce qui est important, c’est l’idéal que l’on partage. J’accepte le pardon et je pardonne toutes tes erreurs et manquements », a répondu Bédié. Séance tenante, il a appelé son ancien collaborateur à se mettre à la tâche. « Je te mets au service, dès aujourd’hui, pour le PDCI-RDA », a-t-il affirmé.

Le Président du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire a également rappelé sa « volonté d’œuvrer pour le rassemblement et la réconciliation de tous les fils d’Houphouët-Boigny. Je demande à Fologo de pardonner à tous ceux qui l’ont offensé. Car, il faut contribuer à rapprocher, à ramener tout le monde au sein du parti unifié. Mon souhait est que nous arrivons au parti unifié », a souligné Henri Konan Bédié.

L’ancien secrétaire général du PDCI, heureux pour cette marque de confiance, a qualifié Henri Konan Bédié de digne héritier d’Houphouët. Il a pris l’engagement d’œuvrer pour un RHDP plus fort.

(K.O. avec service communication du PDCI)

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment