03252017Headline:

Parti réunifié/”Comment le Pdci –met la pression sur le parti de Ouattara/ces sujets qui fâchent”

ouattara bedie

Alternance en 2020, parti réunifié/ Pdci – Rdr, ces sujets qui fâchent

Comment les partisans de Bédié mettent la pression sur le parti de Ouattara

Bien qu’ils soient d’accord avec leur président, Henri Konan Bédié pour le retour des autres partis Houphouëtistes au Pdci, les militants du vieux parti n’oublient pas cependant la question de l’alternance en 2020.

Ils sont convaincus qu’en 2020, ce sera à eux de gérer le pouvoir, conformément à une clause contenue dans ”l’appel de Daoukro”, qui a consacré la candidature unique du chef de l’État, Alassane Ouattara, pour le compte du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) à la dernière élection présidentielle. Clause qui stipulait que le Pdci soutient le candidat Ouattara pour un second mandat pour qu’en retour, le Rdr lui fasse la passe en 2020. Le fait que Bédié ait appelé tous les Houphouëtistes au bureau politique de son parti, le mardi 17 novembre dernier, à revenir au Pdci-Rda, aurait peut-être pu faire oublier la clause. Que non ! Les militants du vieux parti y tiennent comme à la prunelle de leurs yeux. Mettant ainsi en difficulté leur leader et le chef de l’État, Alassane Ouattara qui avait indiqué, au cours de sa visite d’État dans le Bas Sassandra, que c’est le meilleur d’entre les Houphouëtistes qui lui succédera, bottant ainsi en touche la question de l’alternance au profit de son principal allié. Au Pdci, on n’a pas eu le courage de répondre au président Ouattara, sans doute de peur de s’attirer sur le dos la machine de l’État. Mais, au fond, on ne lâche pas l’affaire. En témoigne le communiqué final qui a sanctionné le dernier bureau politique du Pdci-Rda : « (…) Au terme du débat et en conséquence de ce qui précède, le Pdci-Rda : félicite le président Alassane Ouattara, pour sa brillante et éclatante réélection pour un second mandat et l’encourage à poursuivre ses efforts de réconciliation nationale et de cohésion sociale ; assure le président Alassane Ouattara de son soutien total. Le Pdci-Rda soutient l’application pleine et entière du deuxième volet de l’Appel de Daoukro, à savoir l’alternance en faveur du Pdci-Rda dans l’exercice du pouvoir d’Etat en 2020 ». C’est clair que malgré le souhait de Bédié de voir revenir à la maison les autres formations politiques sorties des entrailles de son parti, les barons du Pdci restent scotchés à l’alternance. Le Rdr devra alors discuter sur deux fronts : négocier son retour ou non au Pdci et débattre de la question de l’alternance puisqu’au fond, ils sont nombreux, les cadres et militants du parti au pouvoir, qui ne sont pas d’accord avec cette clause. Les négociations s’annoncent très serrées, de quoi à mettre une grosse pression sur le Rdr, dont la base semble rejeter les propositions de Bédié. Que le parti de Ouattara accepte de revenir ou pas au Pdci, cela n’est pas une préoccupation du parti de Félix Houphouët-Boigny d’autant plus que celui-ci a aujourd’hui le beau rôle : réclamer ce qui, à ses yeux, doit lui revenir de droit, c’est-à-dire le pouvoir. Et le vieux parti continue son offensive en faveur de l’alternance, à travers des sorties bien à propos de ses cadres. Ainsi de l’entretien, accordé au confrère, ”Le Nouveau Réveil”, hier par le Pr. N’dri Yoman Thérèse, membre du Bureau politique du Pdci, qui n’occulte pas le sujet. « Je crois que nous de devons pas discuter de cette question. Si nous nous sommes investis dans la campagne présidentielle pour que le candidat du Rhdp soit élu, c’est parce que nous croyons à cette alternance. Je crois que des paroles ont été données de part et d’autre. Et ces paroles doivent être respectées. Qu’on trouve la personne idoine pour conduire l’élection présidentielle en 2020 ? Et cette personnalité doit être cadre issu du Pdci-Rda. Après cela, nous verrons la suite ». Des propos qui traduisent clairement l’état d’esprit des cadres du Pdci, qui continuent de renforcer leur base pour la gestion du pouvoir en 2020.

Y.DOUMBIA

l’inter

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment