10192017Headline:

‘Parti unifié dénommé Rhdp”: Des cadres du Pdci très en colère contre Bédié

pdci siege

 

Parti unifié dénommé Rhdp”: Des cadres du Pdci en colère contre Bédié

Aux militants : « Refusez la mort de notre héritage commun

Dans une déclaration faite le jeudi 18 février 2016 et dont copie nous est parvenue, des cadres du Pdci-Rda expriment leur colère contre la position de leur président, Henri Konan Bédié qui a opté pour la dénomination ”Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix” (Rhdp) pour le parti unifié avec la coalition au pouvoir.
Des cadres du Pdci-Rda n’approuvent pas les dernières orientations engagées par leur président relativement à la vie de leur parti. Les responsables du Cercle de réflexion et d’action des cadres du Pdci-Rda (Crcp) l’ont fait savoir à travers une déclaration signée, le jeudi 18 février, de leur président, Pascal Brou, et dont copie nous est parvenue. A travers cette déclaration, M. Pascal Brou et ses camarades élèvent une vive protestation contre la position du président Henri Konan Bédié. Lequel, depuis le lundi 15 février dernier, a adopté que le parti unifié, dont il est le chantre, est dénommé Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) et non le Pdci-Rda qu’il avait appelé de tout vœu à réunifier avec le retour au bercail de toutes les formations membres de l’Alliance des Houphouëtistes au pouvoir.

Les cadres du Crcp rappellent, à cet effet, la proposition du président Bédié lors du dernier Bureau politique de leur parti qui a été suivie par tous ses participants. « Lors du dernier Bureau politique du Pdci, le président Bédié, dans sa volonté d’unir tous les enfants d’Houphouët-Boigny, a proposé la formation d’un parti unifié qui s’appellera Pdci-Rda. Il a eu l’adhésion totale des membres du bureau politique qui l’ont félicité pour sa clairvoyance. Ce faisant, il était dans la dynamique de la restauration de l’œuvre du père fondateur Félix Houphouët-Boigny (…). On s’étonne aujourd’hui de la déclaration du président Bédié de changer subitement de cap en affirmant que le parti unifié s’appellera Rhdp et que le Pdci-Rda doit disparaître. Qu’est ce qui a pu bien se passer ? Pourquoi ce revirement ? Nous militants, cadres du Pdci voulons savoir », questionnent Pascal Brou et ses camarades.

Les dirigeants du Crcp rappellent des manquements enregistrés dans la mise en œuvre de l’appel de Daoukro lancé par le président du Pdci-Rda, depuis la réélection en octobre dernier, du président Alassane Ouattara, fait candidat unique du Rhdp, à propos. Partant de ce constat, ils s’indignent que « des voix autorisées et non des moindres, venant des partis alliés » battent en brèche le volet du même appel qui demande que les partis membres de la coalition au pouvoir soutiennent un candidat issu des rangs du Pdci-Rda en 2020. « Tout cela ne fait pas sérieux pour l’image du Rhdp », rétorque les cadres mécontents, qui ne cachent pas leur colère, en dénonçant la « manière unilatérale » dont a été faite la déclaration du lundi dernier à Daoukro.

Aussi, ont-ils décidé de tirer la sonnette d’alarme, pour éviter que la haute direction de leur parti ne conduise les militants « dans un jeu dangereux » au regard des décisions prises ausommet à l’orée des 70 ans de leur formation politique. « Face à cette situation et ces décisions prisent de façon cavalière, nous protestons vigoureusement et disons qu’on ne touche pas à notre Pdci-Rda. Nous appelons tous les militants, les Ivoiriens et tous ceux qui ont aimé Félix Houphouet-Boigny à refuser de cautionner la mise à mort de l’héritage commun qu’est le Pdci-Rda », ont lancé Pascal Brou et ses camarades.

F.D.BONY

l’inter

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment