08192018Headline:

parti unifié: Le président Bédié a été trompé, selon Adjoumani

Le président du mouvement ivoirien “Sur les traces d’Houphouët-Boigny” (favorable au parti unifié, en Côte d’Ivoire), Kobenan Kouassi Adjoumani, a affirmé lundi à Abidjan, que “le président Henri Konan Bédié a été trompé” en lui “faisant croire que la base” du parti n’était pas favorable au parti unifié, lors d’une conférence de presse.

“nous, notre rôle, c’est de nous battre sur le terrain pour dire au président Henri Konan Bédié qu’on l’a trompé en faisant croire que la base du PDCI-RDA n’était pas prête à aller au parti unifié RHDP” a dit M. Adjoumani expliquant que “la base (leur) plutôt demontré le “contraire sur le terrain”.

Dimanche, 18 cadres du PDCI, dont M. Adjoumani ont été exclus du parti après avoir participé, malgré les mises en garde du président de leur formation politique, à l’assemblée générale constitutive du Rassemblement des Houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP unifié, parti de la mouvance présidentielle).

Il est reproché à ces cadres d’avoir participé à cette assemblée générale en tant que membres-fondateurs de ce nouveau parti unifié RHDP, alors qu’ils “savent que nul ne peut appartenir à deux partis politiques à la fois”, selon les textes du PDCI, a expliqué le secrétaire exécutif de l’ancien parti unique, Maurice Kacou Guikahué, ajoutant qu’ils “se sont exclus d’eux-mêmes en choisissant de devenir militants du parti unifié RHDP”, lors d’une conférence de presse à Abidjan.

Ces sanctions sont nulles et de nul effet”, a dit M. Adjoumani, estimant qu’elles “n’ont aucune existence juridique” et “considère que personne n’a été radié”, puisque “les seules cartes qu’ont les militants de (son) mouvement sont celles du PDCI”.

Mais dans une note attribuée à M. Bédié, le président du PDCI a précisé que le parti unifié suggéré, lors de son appel dit de Daoukro (Centre ivoirien) en 2014, “n’est pas celui de l’assemblée générale constitutive” et appelé les militants à ne pas se laisser “abuser par les propos” de M. “Adjoumani et consorts”.

“Le président Bédié peut ne pas nous comprendre aujourd’hui, mais le terrain fera qu’il sera convaincu de notre combat”, a assuré Adjoumani, concluant par le fait que Maurice Guikahué qui “a personnalisé le débat”, ne peut pas l’exclure du PDCI”.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment