12102016Headline:

Pdci et Rdr se « disputent » les premiers rôles pour l’investiture de Ouattara

Bedie_JeunesPDCI (2) (Large)

 investiture de Ouattara – Pdci et Rdr se « disputent » les premiers rôles [couac]

Un premier couac d’avant-campagne

Selon Kobénan Kouassi Adjoumani, secrétaire exécutif et porte-parole du Pdci qui était face à la presse ce lundi 20 avril 2015, « l’investiture d’Alassane Ouattara le 25 avril prochain sera un rendez-vous à nul autre pareil. Ce sera un grand moment qui marquera l’histoire politique de notre pays. » Et pour ce rendez-vous, l’éléphant tient à prendre toute sa place dans la case. C’est ainsi que l’on peut imager la sortie d’Adjoumani ce jour qui ne dit rien de nouveau qu’Adama Bictogo qui l’a précédé au siège du Pdci, il y a 72 heures. A la conférence de presse de Bictogo vendredi dernier, le président du comité d’organisation pratique qu’il est, a précisé que c’est Henri Konan Bédié qui était le maître d’orchestre de cette investiture. Et il avait déjà donné tous les détails techniques et politiques de l’événement. Adjoumani a répété les mêmes choses au nom de la célèbre formule « la répétition est pédagogique ». Interrogé d’ailleurs sur l’opportunité de cette autre conférence de presse, Adjoumani a dit face à la presse et face aux cadres du Rhdp présents dans la salle ceci : « Nous agissons en tant que porte-parole. Dans l’organisation, il y a plusieurs entités. Un comité scientifique, un porte-parolat, un comité d’organisation pratique. A l’intérieur du comité d’organisation, il y a des commissions dont celle en charge de la communication. J’en suis le président. Dans le cadre de cette investiture, la répétition est pédagogique. » C’est clair, le Pdci ne veut pas jouer les seconds rôles après avoir bataillé ferme contre la volonté d’une bonne frange de ses militants pour admettre l’appel de Daoukro. Visiblement, le parti dirigé par Bédié veut mettre fin à la boulimie du Rdr qui s’arroge les premiers rôles. C’est à juste titre que le Nouveau Réveil, organe de presse proche du Pdci a barré sa une du jour avec ce titre évocateur : « investiture du candidat Ouattara le 25 avril/ Bédié prend les choses en main. Le comité d’organisation revu et corrigé ». Une réponse sèche à Amadou Soumahoro du Rdr qui estimait, il n’y a pas longtemps que la réélection de Ouattara est d’abord une affaire du Rdr.

Il est vrai que le Rdr était ce matin à la table d’honneur avec le président du comité d’organisation pratique Adama Bictogo qui éprouvait visiblement une réelle gêne quand il entendait ce qu’il avait déjà dit à la même table vendredi dernier : les 200 mille personnes attendues, les bâches qui vont partir de la cathédrale à l’hôtel du District, l’occupation du stade, les dispositions sécuritaires etc. D’ailleurs quand Adjoumani a tenté de lui passer la parole pour sauver les meubles, il a poliment décliné l’offre, laissant à Adjoumani la responsabilité de ses propos.

On connaît Adjoumani pour ses frasques verbales. Et l’homme lige de Bédié n’a pas dérogé à cette ‘’marque déposée’’. Il a lancé une sévère mise en garde aux potentiels perturbateurs en ces termes : « Quiconque voudra perturber la quiétude de nos militants dans le cadre de cette investiture nous trouvera sur son chemin. Et je ne vous donnerai pas tous les détails »

SD à Abidjan

connection

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment