12162018Headline:

Pdci-Rda: Après son retrait du Rhdp et son refus d’adhérer au parti unifié, des militants Pdci pointent un doigt accusateur sur Guikahué.

Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci-Rda) connaît des moments troubles depuis quelque temps. Après son retrait du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) et son refus d’adhérer au parti unifié, des militants Pdci pointent un doigt accusateur sur le Secrétaire exécutif en chef du « vieux » parti, Maurice Kakou Guikahué.

À en croire un cadre opposé au chef du Secrétariat exécutif du Pdci-Rda, et qui a requis l’anonymat, M. Guikahué serait en disgrâce et devrait quitter sa fonction de Secrétaire exécutif du Pdci-Rda après l’élection des conseillers municipaux et régionaux du samedi 13 octobre 2018.

Pour ce baron du Pdci, M. Guikahué « a activement travaillé à saboter le Rhdp. Il a entretenu la psychose de la mort du Pdci, et a fait croire que l’alternance n’était pas possible au profit du Pdci parce que le Rdr veut, selon lui, confisquer le pouvoir dans le cadre du Rhdp. Il a ensuite nourri et entretenu l’idée d’une candidature du président Bédié, pour discréditer tous les cadres du parti ». « À plusieurs reprises, au cours de réunions très restreintes durant lesquelles le président Bédié ne parlait pas, mais écoutait tous les avis pour ensuite trancher, le Secrétaire exécutif s’est érigé en adversaire du parti unifié. Lorsque le président Bédié a signé l’accord politique, il n’était pas monté au créneau pour expliquer cela. Lorsque le président Bédié prend des décisions, le Secrétaire exécutif n’hésite pas à le contrarier et le pousser à se dédire.

Le communiqué de sortie du Rhdp, publié après la rencontre entre le président Ouattara et le président Bédié, était déjà rédigé avant l’entretien. Il ne s’agissait pas d’une rupture radicale que voulait le président Bédié, mais plutôt du refus du parti unifié pour revenir au Rhdp groupement politique. Mais là encore, Guikahué a mis le président Bédié devant le fait accompli », a révélé ce cadre du Pdci-Rda.

À le suivre, les résultats des prochaines élections locales pourraient avoir raison de Maurice Kakou Guikahué qui pourrait quitter la tête du Secrétariat exécutif de son parti. « Il n’est pas qu’un fusible, car il se comporte vraiment comme l’idéologue du parti, comme le véritable patron au détriment du président Bédié. Il a tendance à contrarier le président Bédié au motif fallacieux qu’il n’est que la voix de la base, et que son devoir est de rapporter ce que cette base demanderait. Il isole le président de tout son monde. Il est possible que le président Bédié s’en rende désormais compte. Par ailleurs, les Vice-présidents du parti, des membres de plusieurs instances réclament la tête du Secrétaire exécutif qui, selon eux, n’a pas autour du président Bédié une attitude qui favorise la cohésion au sein du parti », a-t-il critiqué.

Vive réaction. Pour répondre à ces allégations, Yao Logbo Denis Patrick, président de la Jeunesse du Pdci urbaine de Gagnoa, un proche de Maurice Kakou Guikahué, a réagi, ces jours-ci, sur les réseaux sociaux. Il se dit « indigné » par les accusations portées contre le Secrétaire exécutif en chef du Pdci-Rda.

« Rien ne se cache aujourd’hui, mêmes les anonymats et autres subterfuges pour s’assurer bonne conscience peuvent se savoir », a-t-il asséné. Avant de marteler : « Messieurs les cadres du Pdci-Rda, pourfendeurs du ministre Kakou Guikahué, qui vous empêche de tuer le Pdci-Rda, sachez que la majorité des militants du Pdci-Rda et au-delà du parti, les Ivoiriens, soutiennent le Secrétaire exécutif pour le choix qu’il a fait de ne pas se compromettre et de rester loyal à Bédié et de respecter le testament que le président Félix Houphouët-Boigny lui a laissé : contribuer à la survie du Pdci-Rda et rester fidèle à Henri Konan Bédié. Le Pr Maurice Kakou Guikahué vient de l’affirmer la semaine dernière à Gagnoa, devant ses parents à qui il demande de rester sereins face aux attaques et calomnies dont il était l’objet ».

À l’écouter, le combat que mène Maurice Kakou Guikahué pour la « survie » du Pdci-Rda mérite d’être gagné. « Messieurs les cadres du parti, quelle que soit votre richesse ou votre position privilégiée dans la société ivoirienne, rendez-vous à l’évidence que vous n’avez pas eu le même vécu politique que le Pr Maurice Kakou Guikahué qui a eu l’honneur d’avoir fait partie des derniers médecins de Félix Houphouët-Boigny. Ce dernier lui a laissé un testament : rester fidèle à Henri Konan Bédié et contribuer à la survie du Pdci-Rda. Et rien d’autre », a soutenu Yao Logbo Denis Patrick.

M. Guikahué lui-même, en conférence de presse, mercredi 29 août 2018, au siège de son parti à Cocody, a dit qu’il ne peut pas manipuler Bédié.

Hervé KPODION

ivoire soire.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment