12142018Headline:

PDCI-RDA depuis Paris: Après la Côte d’Ivoire, le PDCI-RDA entame l’offensive extérieure en vue d’expliquer à la diaspora ivoirienne le sens du combat politique.

Une mission du PDCI-RDA conduite par l’ancien ministre Gnamien Yao, Grand conférencier du parti, séjourne depuis cette semaine en Europe dans le cadre d’une tournée de ”retablissement de la vérité”.
Après la Côte d’Ivoire, le PDCI-RDA entame l’offensive extérieure en vue d’expliquer à la diaspora ivoirienne le sens du combat politique qu’il a décidé de mener depuis son retrait de la coalition au pouvoir RHDP. Pour ce faire, une mission du parti dirigé par Henri Konan Bédié séjourne depuis cette semaine en Europe où celle-ci animera une serie de conférences sur le rôle de la jeunesse de la diaspora dans les élections de 2020.
Conduite par l’ambassadeur Gnamien Yao, Grand conférencier du PDCI-RDA, et le leader de la jeunesse urbaine du parti, Valentin Kouassi, cette délégation a la lourde tâche de retablir la vérité des faits ”tronqués” par les emissaires du RHDP unifié lors de leur dernier séjour à Paris. Les Ministres Adjoumani Kobenan Kouassi, Président du mouvement dissident issu du PDCI-RDA dénommé «Sur les traces d’Houphouet-Boigny», Anoblé Félix et autres en effet, avaient tenté d’indiquer que certains cadres du PDCI-RDA dont le secretaire exécutif Maurice Kakou Guikahué, manipulent le Président Henri Konan Bédié au point que ce dernier a quitté le RHDP-UNIFIE.
« Aujourd’hui, ce n’est plus le Président Henri Konan Bédié qui dirige le PDCI-RDA. Le parti est pris en otage par M. Guikahué et M. Jean-Louis Billon, ainsi que tous leurs amis, qui prennent une décision de nomination aujourd’hui et qui la rapportent moins d’une semaine après (…) Ce n’est pas avec des cœurs chargés, remplis de haine et de rancœurs que M. Guikahué et M. Billon pourront être de bons dirigeants pour la Côte d’Ivoire», déclarait Adjoumani Kobenan Kouassi. Pour qui, PDCI et RHDP sont tellement liés qu’il serait ”aberrant de les dissocier”. «Il faut se féliciter que de nombreux cadres du PDCI-RDA se trouvent aujourd’hui au RHDP parti unifié, dont ils ont même été des membres fondateurs», s’était-il réjoui.
Le PDCI-RDA est engagé dans la bataille pour la reconquête du pouvoir d’Etat en 2020 après avoir soutenu en 2010 puis en 2015 la candidature du Président Alassane Ouattara, candidat du RDR-RHDP. Refusant de voir le parti être phagocyté dans le RHDP parti unifié et vu les tergiversations du RDR quant à la question de l’alternance en 2020, Henri Konan Bédié a opté pour la radicalisation en convoquant un congrès extraordinaire du PDCI-RDA, qui a opté pour le retrait pur et simple du parti de la coaltion RHDP. Ce sont ces vérités crues que Gnamien Yao et sa délégation tenteront de faire ressortir durant leur sejour européen. Selon une source proche du PDCI-RDA, la mission devrait demarrer son travail de clarification ce samedi 24 novembre en Hollande et ce Dimanche, à Paris.
David YALA

 

lebabi.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment