08212017Headline:

PDCI-RDA/Adjoumani, porte-parole: «Nous allons en Congrès pour enteriner l’appel de Daoukro»

Kobenan Adjoumani

Le Secrétariat exécutif du Pdci-Rda a tenu, mardi 6 janvier, sa toute première réunion de la nouvelle année 2015, à la maison dudit parti à Cocody. Au terme du conclave qui a duré deux heures d’horloge, le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani, porte parole du Pdci-Rda a situé la presse sur l’intérêt de cette rentrée des classes 2015, au Secrétariat exécutif, sous la direction de Pr Maurice Kakou Guikahué.

 

Monsieur le ministre le secrétariat exécutif vient de tenir sa toute première réunion de l’année 2015. Dans quel contexte se situait cette rencontre?

Cette première réunion s’est tenue dans la convivialité et dans la fraternité. Vous savez que nous sommes à quelques jours de notre congrès extraordinaire et dans ce cadre là, nous avons tenu notre réunion. Et nous avons parlé des préparatifs de ce congrès-là. Mais je rentrerai dans les détails le jeudi prochain, puisque nous aurons la réunion de la coordination qui va se charger de l’organisation du congrès extraordinaire. Ce qu’il faut retenir, c’est que ce congrès extraordinaire sera éclaté. Le 21 février, nous aurons le pré-congrès et le 28 le congrès extraordinaire à Abidjan. Donc, nous avons parlé des préparatifs mais nous ne sommes pas rentrés dans les détails. C’est le jeudi que nous allons vous donner les détails de l’organisation, ce que nous allons faire et vous serez bien servis.

 

Entre temps, nous lisons dans la presse la position de certaines personnes qui récusent le comité d’organisation mis en place par le président Bédié ?

Personne ne peut le récuser. Vous même, vous avez vu qu’à l’occasion du Bureau politique, le président Bédié a dit qu’il allait mettre en place un comité d’organisation qui sera placé sous son autorité. Et le Bureau politique a suivi ce qu’a dit le président Bédié. Donc, c’est dans la continuité des actions du Bureau politique que le président Bédié a mis en place ce comité. Et puis, si vous avez bien lu le document qu’il a présenté, à la fin, il a dit que le comité allait être étoffé. Et aujourd’hui, nous sommes en train de mettre en place une équipe qui tienne compte de l’ensemble de nos militants. Mais tout compte fait, tout le monde ne peut pas être membres du comité d’organisation.

 

L’on a l’impression que c’est un congrès bis au regard des débats qui se tiennent. Ces débats qui ressemblent à ceux d’avant le 12ème congrès ?

Non, on ne va pas à ce congrès pour élire un président. Il n’y a pas d’enjeu par rapport à des élections pour dire que nous allons pour prendre la tête du Pdci ou autre. On va à ce congrès extraordinaire pour parler de la candidature du Pdci-Rda en 2015 et certainement modifier la résolution en la matière prise par le 12ème Congrès ordinaire. C’est ce que le Bureau politique a demandé qu’on fasse. Il y a eu des candidats lors du 12ème congrès, donc, chacun avait son parti pris. Or aujourd’hui, nous n’allons pas à des élections pour désigner celui qui va être le président du Pdci-Rda. On va dans le cadre de ce congrès là, pour modifier une résolution. Donc, il n’y a pas trop d’enjeux.

Propos recueillis et retranscrits par Diarrassouba Sory

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment