04232024Headline:

Personnes déguerpies : Un site de 36 hectares dégagé par le gouvernement

Un site de Trente-six (36) hectares a été dégagé par le gouvernement pour permettre aux personnes impactées par les déguerpissements de se reloger. Telle est l’assurance donnée par la ministre de la Cohésion nationale, de la Solidarité et la Lutte contre la pauvreté, Belmonde Dogo. C’était ce vendredi 15 mars 2024, à la Mairie d’Attécoubé (Abidjan), à l’occasion d’une rencontre avec des déguerpis de la commune.

Belmonde Dogo a souligné que les ministères techniques sont à pied d’œuvre que pour le décapage du site. Cet espace sera un cadre de vie qui disposera d’une agora, d’un établissement scolaire et d’un centre de santé, a-t-elle fait savoir. Avant d’indiquer que l’objectif pour le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara, c’est d’être le Président de la République des personnes vivantes. Raison pour laquelle, la ministre invite les populations à faire en sorte qu’il y ait zéro mort cette année 2024.

En attendant, elle a demandé à la mairie de lui transmettre la liste des personnes impactées afin de recevoir l’appui de l’Etat, précisant que chacun des représentants de ces familles doivent se munir d’une pièce d’identité.

Au nom du Conseil municipal et de ses administrés, le maire Danho Paulin a exprimé sa gratitude à la ministre et au Président de la République pour les mesures prises au profit des populations. Il a rassuré Belmonde Dogo quant aux dispositions pour un bon déroulement de l’enregistrement des familles. « Nous nous connaissons à Attécoubé. Il n’y aura pas de tricherie. Nous allons vous transmettre les listes dans les détails », a-t-il mentionné.

Il a surtout émis le vœu que les choses se mettent en place dans le cadre de l’implémentation des cinq mesures annoncées par le gouvernement. Avant de quitter la mairie d’Attécoubé, la ministre de la Solidarité a fait parler son cœur en faisant don de deux millions de Francs Cfa aux populations.

Il faut rappeler que plusieurs quartiers précaires de la commune dont Boribana font partie des sites rasés, dans le cadre des récents déguerpissements du District d’Abidjan.

 

 

 

What Next?

Recent Articles