01182018Headline:

Philippe Serey-Eiffel limogé du Gouvernement : Pour s’être opposé au Métro d’Abidjan

Le limogeage du très discret et influent directeur de cabinet du Premier Ministre ivoirien Gon Coulibaly, continu de faire couler beaucoup d’encre dans le pays. Si le départ surprenant, de Philippe Serey-Eiffel la raison principale semble être connue. Pour Jeune Afrique, il a payé les frais de ces prises de positions contre la France, son pays, dans le projet du Metro d’Abidjan.

Selon jeune Afrique, ce sont les positions de Philippe Serey-Eiffel dans les négociations entre la Côte d’Ivoire et le groupe industriel français Alstom sur le projet du Métro d’Abidjan qui pourrait expliquer son départ du Gouvernement d’Amadou Gon Coulibaly. Une équipe qu’il dirigeait avec poigne et dévouement depuis 2011. Des informations provenant de la primature révèlent qu’il aurait pris des initiatives qui ont parfois gêné dans l’entourage du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly.

Jeune Afrique révèle que plusieurs sources proches du dossier, Philippe Serey-Eiffel était un point de crispation dans les relations entre la France et la Côte d’Ivoire. Un message qui a été transmis à plusieurs reprises aux plus hautes autorités ivoiriennes, ce qui a pu contribuer à la récente décision du Premier ministre, au lendemain du sommet UA-UE d’Abidjan.

Contacté par l’hebdomadaire africain, Philippe Serey-Eiffel a expliqué qu’il n’a pas été limogé. Même son de cloche du côté d’Amadou Gon Coulibaly où on assure que l’intéressé a lui-même demandé à prendre du recul.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment