09242017Headline:

PHOTOS /Echangeur de la Riviera 2 a un nouveau visage: La population salue les nouvelles mesures sécuritaires

echangeur riviera

L’échangeur de la Riviera 2 affiche depuis ce vendredi, un nouveau visage. Des grilles métalliques ont été aménagées sur les séparateurs en béton pour empêcher toute traversée hasardeuse du boulevard. Des gares érigées aux alentours de la voie express ont été délocalisées. Des réaménagements jugés salutaires par les populations.

De nombreux usagers du boulevard de la Riviera 2 qui refusaient d’emprunter la passerelle, ne pourront plus enjamber les séparateurs en béton pour atteindre l’autre côté de la route.

Ce vendredi matin lorsque nous arrivons au niveau de l’échangeur de la Riviera 2, nous constatons un grand changement. Une grille de protection a été placée en plein milieu de la voie pour obliger les piétons à utiliser le viaduc mis à leur disposition. Cette traversée dangereuse des voies express a fait tant de victimes parmi les piétons.

echangeur_riv2_passerelle
De nombreux usagers du boulevard de la Riviera 2 qui refusaient d’emprunter la passerelle, ne pourront plus enjamber les séparateurs en béton pour atteindre l’autre côté de la route.

En effet, le 21 décembre dernier, un jeune homme qui tentait de traverser l’autoroute a été mortellement fauché. Peu de temps avant, un mauvais stationnement d’autobus avait provoqué un grave accident.

Ces quelques faits parmi tant d’autres expliquent en partie la grande satisfaction exprimée par la plupart des usagers interrogés sur place.

Une innovation jugée salutaire…

« C’est une grande première en Côte d’Ivoire. L’installation de ces grilles va nous permettre d’éviter les nombreux accidents causés par la traversée de la route. Les piétons qui aiment la facilité et les raccourcis seront obligés désormais de passer sur le pont. C’est pour notre propre sécurité que ces grilles ont été placées », s’est réjouie Nicole Koffi, une institutrice.

Selon l’enseignante, c’est un acte qui démontre que l’Etat est soucieux de la sécurité de sa population. Kouman Kouakou Daniel, responsable des syndicats des transporteurs, ne dira pas le contraire.

« Le fait de traverser la voie express représente un grand danger. L’idée est la bienvenue. Nous remercions ceux qui ont pensé ainsi aux piétons », a-t-il indiqué avant de révéler que depuis l’ouverture de l’échangeur de la Riviera 2, trois cas d’accidents mortels ont été enregistés.

Des gares démantelées…

Il n’y a pas seulement que les grilles qui ont été placées. D’autres réaménagements ont également été faits. La gare des minicars de transports en commun appelés ‘’Gbaka’’ qui perturbait la circulation aux heures de pointe, car érigée sur la chaussée et placée juste à la sortie du tunnel, dans le sens Cocody-Adjamé a été démantelée. Elle a été délocalisée sur un terrain vague situé un peu plus loin.

« On a décidé de trouver un nouveau site qui met les usagers à l’abri de tout accident. Nous avons plaidé auprès des pouvoirs publics et ils nous ont concédé cet emplacement pour mieux nous organiser. Nous avons engagé la procédure avec la préfecture d’Abidjan et la municipalité de Cocody. Les résultats semblent être probants. En attendant la résolution finale, nous sommes installés ici », a confié Soumahoro Abou, président des transporteurs de la Riviera 2.

riv2_nvelle_gare_gbaka
La nouvelle gare de Gbaka de la Riviera 2

Il est également interdit de stationner à l’entrée du tunnel menant à Bingerville. Pour ce faire, les syndicats de transporteurs ont positionné des surveillants pour dissuader les chauffeurs indélicats qui débarquent des passagers en cet endroit.

Pour le responsable des conducteurs de ‘’Gbaka’’, Kamagaté Youssouf, c’est une manière de prouver que le transport ne rime pas toujours avec le désordre.

« On veut montrer aux autorités que le transport n’est pas désorganisé à Cocody. Nous sommes sur les lieux pour mettre de l’ordre. Nous sommes venus de notre propre gré après avoir constaté le désordre qui régnait à l’entrée du tunnel », a-t-il fait savoir.

Cette innovation est un acte fort que vient de poser les autorités ivoiriennes qui ambitionnent de réduire considérablement les accidents de la route. C’est également le lieu de saluer l’initiative des conducteurs de ‘’Gbaka’’ de la Riviera 2 qui veulent montrer l’exemple à suivre aux autres transporteurs .

Carlverth Kouakou / Abidjan911

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment