05292017Headline:

PHOTOS/Après la mort d’un etudiant La police a interpellé 250 microbes à Abidjan

microbe 2

microbe 1

Les autorités ivoiriennes ont entendu le cri de cœur de la population ivoirienne. Quelques jours après l’agression de plusieurs personnes dont Gaudji Yves Alain, décapité à Yopougon par les microbes, les autorités militaires ont décidé de passer à l’action.

Dans la nuit du mardi 17 mai à ce mercredi 18 mai 2016, plus de 250 présumés microbes ont été interpellés dans les rues des communes d’Abobo et de Yopougon.

A la suite de ces interpellations, le préfet de police d’Abidjan, le Commissaire divisionnaire, Yao Kouamé Joseph, lors d’une conférence de presse, a indiqué que ces arrestations font suite à l’opération « épervier » lancée par les éléments de la police nationale qui ont engagé plusieurs unités.

Les unités mises en branle sont le Centre de coordination des décisions opérationnelles (Ccdo), la Brigade anti émeute (Bae), la Police judiciaire (Pj) et la Police anti drogue (Pad).

Le commissaire a également expliqué que cette traque a été lancée dans les communes d’Abobo et de Yopougon parce que la plupart des cas d’agressions signalés et attribués à ces jeunes délinquants, plus connus sous le sobriquet de « microbes », proviennent de ces deux communes.

Nous espérons que cette “opération épervier” lancée par la police nationale s’étendra à travers toutes les communes d’Abidjan. car mieux vaut prévenir que guérir.

imatin

 

 

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment