02052023Headline:

Plus de 300 étudiants en fin de cycle célébrés au cours d’une cérémonie de diplomation à l’UMECI

Les étudiants récipiendaires ont reçu leurs diplômes des mains des différentes personnalités invitées à la cérémonies. Il s’agit de 202 étudiants des Unités de formation et de recherche (UFR) des Sciences juridique, administrative et politique, 98 des sciences économiques et gestion, et 31 de langues, littératures, civilisations, communication (LLCC).

Le parrain de la promotion, Daouda Coulibaly, par ailleurs directeur général zone Union économique et monétaire de Attijariwafa, a félicité ses filleuls pour le travail abattu qui leur permet d’être publiquement distingués. M. Coulibaly les a exhortés, maintenant qu’ils frappent aux portes de la vie professionnelle, de se fixer des objectifs et de « travailler dur » pour les atteindre.

« Je vous encourage dans cette quête d’enrichissement mutuel. Mettez Dieu au centre de votre vie (…) Si vous voulez être élevés, tendez la main à Dieu. Force, résistance et courage, voilà ce qu’il vous faut pour affronter le monde du travail. Osez et vous réussirez », a-t-il conseillé aux étudiants.

La vice-présidente de l’Université Félix Houphouët-Boigny (UFHB) de Cocody, Véronique Yoboué, a salué la quête de l’excellence des responsables de l’UMECI. En organisant une cérémonie de diplomation après la signature de l’accord cadre de partenariat avec l’UFHB, l’université méthodiste s’inscrit la vision du gouvernement qui fait de l’éducation une de ses priorités figurant en bonne place au Programme social (PSGouv). Elle a demandé aux étudiants d’être désormais des « ambassadeurs » de l’UMECI.

Représentant le président de la conférence annuelle de l’Eglise méthodiste unie Côte d’Ivoire (EMUCI), le Très Révérend Pasteur André Aké Essoh, a remercié les parents qui font confiance à l’UMECI en y envoyant leurs enfants pour être formés et plaidé pour que les étudiants qui sortent de l’institution confessionnelle ne soient pas confrontés à des problèmes d’insertion professionnelle.

Il a promis l’amélioration des conditions de travail des étudiants avec la construction prochaine de nouvelles salles.

Selon le président de l’université méthodiste, Pr René Gnaléga, la cérémonie est une tradition dans le prolongement de la diplomation de l’Institut supérieur de théologie d’Abadjin-Doumin (ISTHA). Après avoir été classée troisième meilleure université privée de Côte d’Ivoire en 2022, l’UMECI se doit d’accroître sa visibilité étant donné qu’elle vise la certification ISO en 2023.

Pr Gnaléga a exprimé sa gratitude au président de l’UFHB, Ballo Zié, pour l’accord cadre signé avec son institution le 30 novembre, le parrain Daouda Coulibaly, pour avoir accepté d’associer son image à la cérémonie et l’Agence universitaire française pour son accompagnement sans oublier les autres partenaires qui aident l’université dans le déploiement de sa vision.

Ouverte en 2016, l’UMECI regroupe trois structures qui forment au système Licence-master-doctorat (LMD) seulement en licence et master à savoir l’ISTHA, l’Ecole supérieure méthodiste de commerce et de technologie (ESMCT) et les UFR.

Les diplômes délivrés sont homologués par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique ainsi le Conseil africain et malgache de l’enseignement supérieur (CAMES).

 

Comments

comments

What Next?

Recent Articles