10162018Headline:

Politique: A l’Assemblée générale extraordinaire, le Rassemblement des enseignants républicains (RER) s’engage dans la logique du parti unifié

«Nous enseignants républicains voulons être en première ligne sur le front du parti unifié. Pour une raison de bon sens », a indiqué Kouyaté Abdoulaye, président du Rassemblement des enseignants républicains (RER), à l’Assemblée générale extraordinaire de cette mouvance du Rassemblement des républicains (RDR), ce dimanche 18 mars, à son siège de Cocody – rue Rue Lepic, avec pour thème : « Quel RER pour une victoire éclatante du RDR aux élections locales 2018 ? ».

L’AG a donc pour objectif selon le président du RER, de donner « des consignes claires en vue d’une participation efficace au processus électoral qui s’engage bientôt ».

Alors que le débat du ‘’parti unifié’’ fait rage au sein du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), la coalition de partis politiques au pouvoir, et donne lieu à des discussions passionnées, la position du RER est sans équivoque. La structure par la voix de son premier responsable a affiché son adhésion au parti unifié qui, à l’en croire, confère une stabilité à la Côte d’Ivoire. «Le Parti unifié veut et se doit proposer une alternative crédible et durable. Nous le devons au nom de notre histoire. C’est cela le bonheur de la Côte d’Ivoire et le pari de l’avenir », a-t-il souligné. Au terme des élections sénatoriales et communales à venir, a insisté M. Kouyaté, « à la tête de nos régions et communes, il nous faut des militants prêts à défendre le régime, le RDR, le RHDP et la nation en toutes circonstances ; et non des gens qui sont avec nous quand tout est bon et doux, mais qui décampent sans état d’âme et sans scrupule, vilipendent le régime et les personnalités qui l’incarnent».

Pour Kandia Camara, secrétaire générale du parti dirigé par Henriette Diabaté, toutes deux présentes à cette AG, au regard de l’actualité politique, l’heure est à la mobilisation. « Avant de signer l’acte de naissance du Parti unifié, le RDR et le RHDP ont l’obligation de gagner toutes les élections », a-t-elle harangué. Elle a donc demandé au Rassemblement des enseignants républicains de se mettre en ordre de bataille pour les élections sénatoriales et communales.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment