02282021Headline:

Politique: Alphonso et Soro le divorce, ”Son aventure se fera sans nous” a-t-il affirmé

Alphonse Soro président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) n’est plus en sainteté avec son ancien camarade Guillaume Soro.

L’ancien conseiller à la Primature a volontairement décidé de rompre avec le président de Générations et Peuples Solidaires (GPS).

Alors qu’ils étaient en exil en France après le retour manqué du natif de Ferkessédougou à Abidjan le 23 décembre 2019, Alphonse Soro, lors d’une émission sur NCI hier soir a révélé qu’il avait des positions contraire à l’ancien chef de la rébellion.

Plusieurs fois mis à l’écart des prises de décisions au sein du GPS, Alphonse Soro estime qu’il n’avait pas d’autre choix que de revenir à la maison, au RHDP.

Ce choix, Alphonse Soro affirme que c’est loin d’être un reniement de sa personne.

« Quand on a volontairement rejoint une rébellion militaire, y rester pendant 8 ans avec toutes les menaces de mort et la crainte de ne pas se réveiller vivant le lendemain et avec un jour un revolver pointé sur ta tempe sans que tout cela vous amène à reculer, ce n’est pas un exil paisible en France qui peut vous faire céder. Je n’ai jamais fui ni la peur, ni la faim, ni la difficulté et je ne cours pas derrière l’argent, mais quand je ne suis plus d’accord, je dis non. » , a-t-il affirmé.

Alphonse Soro a également fait savoir que pour le choix du retour au RHDP, il est en phase avec les bases de son Parti politique, mais plus cette volonté d’un retour est guidée par le désir de continuer d’apprendre auprès de son “père” Alassane Ouattara.

« Je suis en phase avec la Direction et toutes les bases de l’ANC. Nous avons décidé ensemble de revenir au sein de notre Parti politique d’origine qui est le RHDP et auprès du président de la République SEM Alassane Ouattara pour continuer d’apprendre. » , a-t-il ajouté.

Enfin, Alphonse Soro, qui invite son ancien camarade Guillaume Soro à revenir au RHDP et à solliciter le pardon d’Alassane Ouattara, a laissé entendre que le président de GPS a refusé, sur ses conseils de faire un bilan lucide du désamour progressif observé avec les bases qui n’ont pas suivi ses mots d’ordre.

« Guillaume Soro a refusé de faire un bilan lucide du désamour progressif observé avec les bases qui n’ont pas suivi ses mots d’ordre. Nous avons également des divergences de formes et de fond sur la manière de faire la politique. Désormais, la suite de son aventure sera sans nous. » , a-t-il conclu.

KOACI

Comments

comments

What Next?

Recent Articles