12142018Headline:

Politique nationale: La présidence a mis fin à « la subvention » qu’elle versait mensuellement à l’épouse du président du Pdci, Mme Henriette Bédié.

Selon Jeune Afrique (J.A) du 16 au 22 septembre 2018, la présidence a mis fin à « la subvention » qu’elle versait mensuellement à l’épouse du président du Pdci, Mme Henriette Bédié.

Depuis quand ? Quel est le montant de cette « subvention » que percevait l’ex-Première dame ? A quel titre la percevait-elle ? Et quelle en sont les termes juridiques ? Pourquoi Alassane Ouattara aurait-il décidé de couper les vivres à l’ex-Première dame ? Le confrère est muet sur ces interrogations que suscite l’information. Tout au plus, il ajoute qu’en raison de cette fermeture du robinet, Mme Bédié est contrainte de « régler ses billets d’avion à chacun de ses déplacements à l’étranger ». Info ou intox ?

Toutes nos tentatives pour confirmer ces révélations auprès de la présidence sont restées vaines. Notre source n’ayant pas décroché nos appels ni répondu au « Sms » que nous lui avons adressé. En revanche, une source proche du service de l’entourage de Mme Bédié n’a ni infirmé ni confirmé les faits. Elle s’est contentée de nous dire qu’elle ne saurait nous en dire davantage. « Ce sont les choses dont on n’avait pas connaissance de l’existence officielle. Encore moins du montant. Dans ces conditions, il est difficile de vous dire si ça été supprimé ou pas », s’est borné à dire notre interlocuteur.

Rappelons que dans une parution en date de la mi-juillet, l’hebdomadaire panafricain avait annoncé qu’Alassane Ouattara a mis fin à un appui financier de l’ordre de 25 millions de F Cfa que la présidence apportait mensuellement à Henri Konan Bédié, en plus de la rente viagère qui lui était octroyée en sa qualité d’ancien président de la République.

Assane NIADA

 

jeune afrique

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment