06132024Headline:

Politiques et pratiques éducatives : 21 pays du Kix Afrique partagent leurs expériences à Abidjan

Cet atelier régional qui a ouvert ses portes le 29 septembre 2023, s’inscrit dans le programme de « Partage de connaissances et d’innovations » (Kix), initié par le Partenariat mondial pour l’éducation (Pme).

Basé au sein de l’Ifef à Dakar, le centre régional Kix Afrique 21 fait partie des quatre pôles Kix au niveau mondial. Il vise à améliorer les politiques et pratiques éducatives de 21 pays d’Afrique, à travers le partage de connaissances et d’innovations dans le domaine de l’éducation.

Point focal du Kix Côte d’Ivoire, Faustin Koffi, par ailleurs Inspecteur général de l’Éducation nationale, a déclaré que cette table ronde a pour objectif de partager les expériences.

« Nous allons partager notre expérience sur le retour de la dictée et du calcul. En Côte d’Ivoire, nous avons adopté le programme d’enseignement ciblé. Toutes ces innovations seront partagées. Il faut souligner que nous avons créé en Côte d’Ivoire le laboratoire de l’éducation. Nous allons échanger avec nos hôtes », a-t-il affirmé.

Ce séminaire va créer un espace d’échanges avec les bénéficiaires de conventions Kix sur la recherche appliquée dans la région Afrique 21 (projets régionaux et mondiaux). Mieux, les parties prenantes à cette rencontre vont mener une réflexion sur les mécanismes de fonctionnement des Clusters (zones) identifiés et ainsi identifier des besoins/attentes d’appuis techniques aux pays et aux Clusters (zones).

 

En plus, les participants vont échanger sur les zones/domaines de synergie d’actions entre Kix et le pacte de partenariat (document national qui aligne les partenaires sur des priorités communes et guide les demandes de subvention ultérieures du Gpe).

A l’ouverture du séminaire, le Pr Abdel Rahamane Baba Moussa, Secrétaire général de la Conférence des ministres de l’Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (Confemen) a plaidé pour une éducation africaine inclusive de qualité, pour tous et toutes. « Ceci est le socle incontournable de développement socio-économique de nos pays », a-t-il souhaité.

Pour Mona Laroussi, directrice de l’Institut de la francophonie pour l’éducation pour la formation (Ifef), le Kix témoigne de l’engagement collectif de la francophonie à travers une excellente collaboration avec l’organisation internationale de la francophonie (Oif).

Outre les membres de l’équipe du Centre Kix Afrique 21, des représentant(e)s du Centre de Recherche pour le Développement international (Crdi) et du Pme fourniront, en tant que besoin, des éclairages techniques sur les questionnements relatifs à la mise en œuvre de la phase 2 du KIX (Kix2.0).

 

 

What Next?

Recent Articles