10202020Headline:

Pont HKB: Ce qui attend les”woro-woro” et ”gbaka”

péage 3e pont

A compter du 2 janvier 2015, la traversée du 3è pont d’Abidjan dénommé Henri Konan Bédié (HKB), sera facturée aux usagers, ainsi en a décidé le gouvernement.

Au moment où le compte à rebours marque jour j-3, le ministère des infrastructures économiques s’est voulu clair, battant en brèche les rumeurs annonçant une modification des tarifs du péage. « Les tarifs n’ont pas changé. Les véhicules de la catégorie tourisme paient 500 francs ; les cars 1500 francs et les poids lourds 3000 francs Cfa. Rien n’a changé. A partir du 2 janvier 2015, ces tarifs s’appliqueront », a insisté un proche collaborateur du ministre Patrick Achi, quand nous l’avons joint, le 29 décembre 2014, par téléphone.

Pour lui, il faut bien garder à l’esprit ces montants et éviter de se laisser distraire par de petits malins. Quid des taxis banalisés communément appelés woro-woro ? « Les woro-woro n’ont pas le droit d’emprunter le pont. Ils n’ont pas le droit de sortir de leur commune. Leur zone de compétence c’est le territoire communal. Maintenant, s’ils se cachent pour faire du transport entre Cocody et Marcory, ils seront considérés comme des véhicules de la catégorie « tourisme ». Donc, ils paieront 500 francs Cfa par passage. Il en va de même pour les Gbaka. Ils n’ont pas le droit de traverser le pont. S’ils le font, ils seront considérés comme des cars et paieront 1500 francs Cfa par passage », a-t-il expliqué. Pour lui, cela ne fait l’objet d’aucune ambiguïté.

Il a précisé que les taxis-compteur sont de la catégorie « tourisme ». «Un taxis-compteur qui s’arrangeait à 2000 francs avec un client pour le transporter de Marcory à Riviéra gagnera en temps et en carburant en empruntant le 3è pont. Il paiera 500 francs Cfa pour la traversée et empochera 1500 francs Cfa » a conclu notre interlocuteur.

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles