12142017Headline:

Pour 15000 Fcfa à chaque déplacement, des chefs coutumiers demandent à Ouattara de se maintenir au pouvoir jusqu’en 2035

En Côte d’Ivoire, l’ouverture de chaque cérémonie officielle est précédée par une libation faite par les chefs coutumiers.

A Abidjan ce sont les chefs coutumiers atchan qui se livrent à cet exercice parce qu’ils sont les propriétaires terriens.

Vendredi eut été le cas à l’occasion de la cérémonie d’ouverture du Salon international de l’Agriculture et des ressources animales d’Abidjan (SARA), comme constaté sur place par KOACI.

Le chef coutumiers commis à cette tache aurait conseiller au Président ivoirien de garder le pouvoir jusqu’en 2035.

En tout cas, c’est la quintessence de la traduction des propos tenus en langue par ce chef faite par l’un de ces sujet.

Ce message a été suivi par des bourdonnement dans la salle. En prenant parole,Alassane Ouattara a tenté d’apporter réponse aux propos du chef.

«Par rapport aux bénédictions et prières au cours de la cérémonie de libation, je ne peux pas rester sans réponse. Si j’ai bien entendu. Si je vous ai bien compris, vous souhaitez que je continue jusqu’en 2025, 2030, 2035, mais l’actualité nationale est brulante, très brulante, » a déclaré le Président ivoirien, sans pour autant profiter de l’occasion pour enfin clarifier sa position quant à 2020 pour enfin être situé quant à l’interrogation de savoir s’il briguera ou non un troisième mandat.

Le chef de l’Etat ivoirien a toujours évoqué l’idée de l’alternance au pouvoir sans toutefois clarifier officiellement sa position quant à 2020.

Quand on sait que les chefs coutumiers sont souvent chargés de relayer certains messages livrés en amont des cérémonies, reste à savoir après avoir demandé au vieux président zimbabwéen de quitter le pouvoir avec dignité face à la crise qui secoue son pays depuis mardi dernier, si à son tour Ouattara jouera au jeu du maintient au pouvoir.

Wassimagnon, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment