06042020Headline:

Pour Gnamien Konan il faut « Prélever 5% sur les salaires de plus de 500 000 FCFA pour lutter contre le coronavirus »

Le président de La Nouvelle Côte d’Ivoire contribue à sa manière à la lutte contre la pandémie du coronavirus. Pour Gnamien Konan il faut prélever 5% sur les salaires de plus de 500 000 FCFA afin de lutter contre le coronavirus

Pendant que la pandémie du coronavirus se propage dans le monde entier, les dirigeants des différents pays prennent des mesures afin de limiter sa propagation. Entre autres mesures, certains ont décidé le confinement des populations, l’instauration de couvre-feu. La Côte d’Ivoire n’est pas en marge de ces mesures.

Le Président de la République a également pris des mesures qui semblent ne totalement satisfaire au président de La Nouvelle Côte d’Ivoire Gnamien Konan. De fait, Alassane Ouattara a  décidé le confinement progressif des populations par aire géographique, en fonction de l’évolution de la pandémie. Cependant, jusque-là aucune information sur cette décision.

« Pourquoi on ne nous dit pas de quelles communes sont les cas, combien d’importés, combien de locaux? Pour qu’on adapte nos comportements? », se demande Gnamien Konan. Et de proposer : « Le véritable espoir, mieux que le confinement général: l’auto-test rapide, pas cher et multi-virus. La communauté internationale devrait à mon humble avis se mobiliser autour de cette solution ».

Aussi, le député de Botro, propose-t-il au gouvernement un prélèvement de solidarité de 5% sur tous les salaires de plus de 500.000 francs, pour distribuer des masques et du savon dans les sous-préfectures.

.afriksoir.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles