10242018Headline:

Pour le 6è congrès extraordinaire du PDCI-RDA, Guikahué fait des révélations.

Le 6è congrès extraordinaire du PDCI-RDA se tiendra le lundi 15 Octobre 2018 à Daoukro.

En attendant, Maurice Kakou Guikahué, le secretaire exécutif du parti dirigé par Henri Konan Bédié, a animé une conférence de presse ce vendredi 12 Octobre pour situer l’opinion sur l’organisation pratique de ce congrès. Placé sous le thème: «Le PDCI-RDA: stabilité et clarification pour une marche harmonieuse vers 2020», ce congrès permettra d’enteriner toutes les décisions du bureau politique tenu le 24 septembre dernier. «Je lance un appel à la mobilisation des membres statutaires du congrès. Toutes les dispositions sécuritaires seront prises pour la tenue d’un bon congrès», a-t-il indiqué.

Interrogé sur la présence dans le comité d’organisation de certains cadres qui ont ouvertement exprimé leur choix pour le RHDP unifié, Maurice Kakou Guikahué a expliqué qu’il s’agit de faire taire toutes les polémiques. «Comme on ne les a pas encore suspendus, je pense qu’ils ont encore leur place au sein du PDCI. Maintenant, comme il s’agit d’un congrès de clarification, s’ils ne viennent pas, après le congrès, on verra. Dans tous les cas, le congrès se tiendra», a-t-il déclaré. Aux dissidents du parti qui ont prévu d’organiser simultanément un congrès ordinaire ce même lundi à Abidjan, Maurice Kakou Guikahué s’est voulu clair.

«Un militant ne peut pas convoquer un congrès. Même le président du parti ne le peut pas. Seul le Bureau politique peut convoquer un congrès », a-t-il rappelé. Ajoutant que N’Guessan Koffi Jerôme a été suspendu de toutes activités politiques au sein du PDCI-RDA.

David YALA

koici.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment