10182018Headline:

Pour son refus d’intégrer le RHDP, Henri Konan Bédié et ses proches continuent d’encaisser les sanctions de la Présidence ivoirienne.

La conférence de presse d’Amadou Gon Coulibaly fait la grande actualité des quotidiens ivoiriens parus ce mardi 18 septembre. Du coup, le « séjour fructueux du Chef de l’État au Qatar » selon Fraternité Matin s’est vu pratiquement noyer par l’actualité du Premier ministre qui malgré les sanctions contre le camp Bédié continue d’appeler le PDCI à intégrer le RHDP.

Pour son refus d’intégrer le RHDP, Henri Konan Bédié et ses proches continuent d’encaisser les sanctions de la Présidence ivoirienne, croit savoir le quotidien indépendant Soir Info. Qui barre à sa Une « La Présidence coupe les vivres à Mme Bédié ». À en croire le quotidien qui reprend un article de l’hebdomadaire Jeune Afrique, après avoir mis fin à un appui financier de l’ordre de 25 millions F Cfa apporté mensuellement au président Bédié en plus de sa rente viagère en sa qualité d’ancien président de la République, la Présidence ivoirienne a également coupé des vivres à son épouse Henriette. Selon le confrère, Henriette Bédié a vu la Présidence ivoirienne mettre fin à certains privilèges dont elle bénéficiait jusque-là. « La présidence a mis fin à la ‘’subvention’’ qu’elle versait mensuellement à l’épouse du président du PDCI, Mme Henriette Bédié », peut-on lire dans le contenu de l’article.

En conférence de presse hier lundi, le Premier ministre Amadou Gon a encore appelé le PDCI à rejoindre les rangs du RHDP. Parce qu’à l’en croire « la place du PDCI est au RHDP ». Dernière mise en garde du PM à l’endroit du PDCI avant d’accentuer les sanctions à l’encontre de Bédié et de ses proches ? A-t-il été mandaté comme un ‘’pompier’’ pour convaincre le PDCI de la nécessité pour le parti de rejoindre le parti unifié ? « Notre union est une nécessité », écrit Le Temps.

Sur la question, les journaux de l’opposition sont tous unanimes. « Gon Coulibaly s’explique et sans convaincre », déplore Le Nouveau Courrier, proche du FPI. Et pour Le Quotidien d’Abidjan, « Amadou Gon sabote la décrispation dans le pays ». Parce que justement comme l’écrit L’inter, le Premier ministre a été formel sur des points en affirmant que « le temps n’est pas opportun pour libérer les militaires ».

Cette sortie médiatique du Premier ministre vue comme un fiasco par les journaux de l’opposition est saluée par ceux proches du parti au pouvoir. Qui comme L’Expression estiment que « Amadou Gon parle et convainc ». Présentant le pays pour certains comme étant sur la bonne. « Notre pays est sur la bonne voie », écrit Le Patriote. Quant le quotidien pro-gouvernemental Fraternité matin, lui, axe sa Une sur le programme social 2018-2020 annoncé par le PM.

L’autre actualité est le séjour du président ivoirien au Qatar. Pour Fraternité Matin, Alassane Ouattara a eu un séjour fructueux au Qatar où reçu par Son Altesse Tamim Bin Hamad Al Thani il a signé six nouveaux accords.

Bonne lecture à vous et excellente journée.

Philip KLA

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

 

soir info.com

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment