02262024Headline:

Pourquoi Antony Blinken visite ces quatre pays africains?

Matthew Miller, porte-parole du Département d’Etat américain (ministère des Affaires étrangères), a annoncé , dans une déclaration datée du 18 janvier 2024, que nous avons reçue de l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique en Côte d’Ivoire, que le Secrétaire d’État américain Antony J. Blinken effectuera, du 21 au 26 janvier 2024, une tournée en Afrique, notamment dans quatre pays du continent, à savoir le Cap-Vert, la Côte d’Ivoire, le Nigéria et l’Angola. « Lors de cette visite, le Secrétaire d’État va insister sur comment les États-Unis ont accéléré la coopération entre les États-Unis et la Côte d’Ivoire depuis le Sommet des dirigeants États-Unis – Afrique, notamment dans les domaines comme le climat, l’alimentation et la sécurité sanitaire », mentionne la déclaration concernant la visite de M. Blinken en Côte d’Ivoire.

Et d’ajouter : « Il va également mettre l’accent sur notre coopération économique axée sur l’avenir, et comment les États-Unis investissent dans les infrastructures en Afrique en vue de stimuler les échanges commerciaux dans les deux sens, de créer des emplois au niveau national et sur le continent, et d’aider l’Afrique à prendre part à la compétition sur le marché mondial. Par ailleurs, le Secrétaire d’État va renforcer les partenariats en matière de sécurité basés sur des valeurs communes telles que les droits de l’homme, la promotion de la démocratie et l’expansion de l’état de droit ».

La déclaration précise, par ailleurs, le Secrétaire d’État Antony J. Blinken « va réaffirmer l’engagement des États-Unis pour nos partenaires des pays côtiers de l’Afrique de l’Ouest à travers la Stratégie de prévention des conflits et de promotion de la stabilité, le partenariat des États-Unis avec la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pour relever les défis régionaux, les efforts des États-Unis pour soutenir les dirigeants africains dans l’apaisement des tensions et dans l’adoption des solutions diplomatiques aux conflits dans l’Est de la République Démocratique du Congo. Les États-Unis réaffirment leur engagement continu à une collaboration de haut niveau des États-Unis avec l’Afrique ».

 

What Next?

Recent Articles