09232017Headline:

Pourquoi L’épidémie de la fièvre Ebola ne sera pas déclarée en Côte-d’Ivoire

prefet ado

Tant que l’humanité sera composée d’individus, chacun choisira la voie qui lui plaît. Les occidentaux ont choisi la voie de l’hypocrisie, de la méchanceté, de la médisance et du mépris des africains pour proclamer leur tigritude, leur puissance.

La colonisation avec son flot de larme et de sueur, son cortège de misère et de malheur, a constitué une parenthèse triste et douloureuse dans la vie des peuples africains qui ont perçu l’avènement des indépendances comme une libération. Mais très tôt leur euphorie va faire place au désenchantement dû à la duplicité des occidentaux. Les indépendances n’apportèrent guère les résultats escomptés dans tous les domaines, surtout dans le domaine économique. Une indépendance politique ne vaut rien si elle ne repose pas sur une indépendance économique. Mais en fait, les pays africains sont-ils indépendants ?

La France qui a colonisé la Côte-d’Ivoire n’attend pas lâcher la proie pour l’ombre. Pour avoir la mainmise sur ses colonies, elle se jure de venir à bout de tous les dirigeants africains qui ont des velléités indépendantistes. Laurent Gbagbo en a fait les frais le 11 avril 2011 en voulant s’opposer à elle. Aujourd’hui cette puissance a propulsé M. Alassane Ouattara à la tête du pays. Elle a trouvé en lui l’homme lige capable de brader les richesses de la Côte-d’Ivoire au détriment du peuple. Chose que Laurent Gbagbo refusait. On se rend compte que la Côte-d’Ivoire est un prolongement de la France et que ses multinationales peuvent disposer d’elle. Implantée solidement dans ce pays après avoir éjecté l’homme obstacle, la France n’est pas prête à mettre le feu dans sa plantation. Elle a voulu partir de ses colonies sans la quitter.

La Côte-d’Ivoire a déjà connu sa fièvre Ebola lorsqu’on a dévalué le franc CFA et qu’on nous vendait des médicaments génériques à la place des spécialités, l’annonce de la grippe aviaire pour décimer nos poulets pour ensuite importer des poulets congelés venus à expiration de France, la déclaration de la peste porcine pour appauvrir les opérateurs économiques ivoiriens qui faisaient concurrence à la France, le déversement des déchets toxiques  pour incriminer un innocent. Et pour boucler la boucle, le coup de force Franco-Onusien opéré le 11 avril 2011 pour dégager Laurent Gbagbo. Au regard du sacrifice consenti par la Côte-d’Ivoire, elle ne recevra pas le virus Ebola.  Vous comprenez que cette maladie ravageuse ne sera pas déclarée en Côte-d’Ivoire même si elle venait à franchir nos frontières. Ce pays est un fonds de commerce de la France et de L’ONU qui sont en partenariat gagnant-gagnant. Alassane Ouattara est suffisamment endetté pour s’être engagé à fond dans la crise ivoirienne aux côtés des rapaces des temps modernes. Par conséquent, il leur doit de l’argent. Si on venait à déclarer le virus Ebola ici, logiquement les soldats Français et de L’ONU devraient partir. Dans ce cas qui assurerait leurs intérêts ? Et comment M. Ouattara s’y prendrait-il pour rembourser la somme colossale engloutie dans la guerre en Côte-d’Ivoire par la France et ses alliés ? La réponse à ces interrogations est sans équivoque. A son retour de France, le mardi 26 août dernier, après un séjour auprès de ses parrains, il a tenu ces propos à sa descente de l’avion : « Que les rumeurs cessent », « Il n’y a aucun cas d’Ebola en Côte-d’Ivoire ». On peut même ajouter pour dire qu’il n’y aura pas le virus Ebola en Côte-d’Ivoire. Parole de quelqu’un qui vient d’être mis en confiance. C’est cela la vérité.

Une pandémie d’une telle ampleur ne jaillit pas ex-nihilo. Le virus Ebola est une création en laboratoire des occidentaux. Il sert d’arme de diversion pour déstabiliser l’Afrique afin de piller ses richesses. Le fait de nous obliger à fermer nos frontières à nos voisins atteints de la fièvre d’Ebola est une façon de tuer la solidarité africaine, une valeur qu’on ne trouve nulle part ailleurs. La Guinée-Conakry, longtemps protégée par ses dirigeants successifs contre les prédateurs occidentaux, est aujourd’hui dans l’œil du cyclone. Comment faire pour piller les richesses de ce pays considéré comme un scandale géologique ? Pour faire face à cette problématique, la France a introduit le virus Ebola pour permettre à ses médecins espions d’investir les lieux afin de procéder à un positionnement stratégique. Les Guinéens sont considérés comme des réfractaires à la pénétration française donc, il faut les traiter comme tels. Dans cet élan d’escroquerie morale et de vol organisé de la Guinée, le virus Ebola est annoncé également au Liberia, en Sierra Leone et au Nigéria pour camoufler l’objectif inavoué dans l’affaire ”virus Ebola”.

Face à ce qui s’apparente à une compassion de la communauté internationale se cache un intérêt économique. Le temps est une chose étrange qui ne cesse de nous narguer. Les occidentaux ne font que nous manipuler et nous détourner des vrais problèmes de développement. Ebola est devenu un programme de développement après celui du SIDA. Nous sommes condamnés au néant si rien n’est fait. Se battre seul contre le monde entier pour la vérité n’est pas chose facile. Mais que les occidentaux sachent que les africains sont des hommes à part entière et non des hommes entièrement à part.

Chers ivoiriens, soyez rassurés, l’épidémie de la fièvre Ebola existe bel et bien. Mais elle ne sera pas déclarée en Côte-d’Ivoire pour les raisons susmentionnées. Seulement, prenons nos dispositions pour éviter la menace réelle que constitue la propagation de cette maladie. La frilosité de M. Alassane Ouattara et de son gouvernement s’explique par la pression exercée par la France pour extorquer de l’argent à ce régime bâti sur du sable mouvant.

G. OURA Kouakou

ourandrin@yahoo.fr 

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

One Response to "Pourquoi L’épidémie de la fièvre Ebola ne sera pas déclarée en Côte-d’Ivoire"

  1. N'Golo Yeo says:

    Pourquoi ne pas nous donner une liste meme partielle des cas d’ebola que vous connaissez en CI afin que nous puissions nous rendre compte des realites vraies, au lieu de vous adonner a un vrai execisse de vagueries d’informations … Sans preuves ou suppoirt factuel de l’existence vraie/reelle d’ebola en CI … Soyez plus serieux que ca, et surtout n’insultez pas l’intelligence des Ivoiriens avec de tels articles/ecrits!!!

Leave a Reply

Submit Comment