01162017Headline:

Présidence de l’Assemblée nationale ivoirienne: Les positions du PDCI, de l’UDPCI et du FPI face à la candidature de Soro

Présidence de l’Assemblée nationale ivoirienne: Les positions du PDCI, de l’UDPCI et du FPI face à la candidature de Guillaume Soro

Le Président sortant de l’Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Kigbafori Soro a fait le tour, dimanche, de certains partis politiques pour solliciter leur vote lors de la session inaugurale du parlement qui élire le président de cette institution.

‘’Je suis venu en qualité de député de la circonscription de Ferkessédougou, pour rendre une visite de courtoisie, de prise de contact, à mon aîné, M. le Premier ministre, et maintenant mon collègue député Affi N’Guessan’’, a déclaré Guillaume Kigbafori Soro à l’issue d’une rencontre avec le Président du Front populaire ivoirien (FPI, opposition).

Au cours de cette visite, M. Soro a porté une ‘’information importante’’ à M. Affi, ‘’celle de savoir que demain (ce lundi, ndlr) à 14h30 se tiendra l’élection du président pour la première législature de la troisième République. Lui dire aussi qu’à cette occasion, cet évènement important pour la nation, j’ai décidé de me porter candidat à la présidence de l’Assemblée nationale de la République de Côte d’Ivoire’’.

En cela, bien sûr, a poursuivi Guillaume Kigbafori Soro, ‘’je me suis adressé au Premier ministre, au président du FPI, mais aussi à mon compagnon signataire des accords de Linas Marcoussis. N’oubliez pas qu’en 2003, nous avons été précurseurs des accords de paix qui ont donné naissance aujourd’hui, par voie de conséquence, à cette troisième République’’.

‘’En somme, je suis venu solliciter le vote de mon collègue député mais aussi des députés du FPI. J’ai eu la chance déjà, depuis plusieurs semaines d’avoir été informé par le président de la République et aussi par le président Bédié de ce qu’ils étaient favorables à ce que je rempile à la tête de cette institution’’, a encore ajouté M. Soro.

Pour lui, ‘’l’Assemblée nationale, au-delà des questions partisanes, devra travailler dans l’intérêt général de la nation. Et qui dit intérêt général laisse tomber les intérêts partisans. Donc nous serons amenés à faire du travail à l’Assemblée nationale, et c’est pourquoi je suis venu voir le président Pascal Affi N’Guessan’’.

Cette visite de M. Soro est une ‘’démarche originale qui rentre dans l’évolution et la construction de la nation’’, a réagi pour sa part Pascal Affi N’guessan.

Après le FPI, Guillaume Kigbafori Soro s’est rendu au Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI).’’Je suis venu informer ma famille politique que nous sommes en Rhdp (ndlr, Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix) . Vous savez très bien que le Rhdp est très cher au Président Ouattara et au président Bédié’’, a-t-il relevé.

‘’ J’ai fait la démarche en qualité de député de la commune de Ferkéssédougou. Bien que j’ai été désigné par les deux autorités, je suis venu voir le Secrétaire exécutif du Pdci, ceux qui sont à la tâche pour venir les informer de ma candidature à la présidence de l’Assemblée nationale de la première législature de la 3ème République’’, a encore expliqué M. Soro.

Selon lui, il était important de faire cette démarche et de leur demander les dernières bénédictions, puisque ce sera demain (lundi, Ndlr) à 14h30, la dernière mobilisation pour que ce soit dans un cadre convivial, harmonieux que les élections se déroulent.

‘’Bien sûr que je souhaite être élu et comme je l’ai dit au Secrétaire exécutif, nous souhaitons qu’on fasse en sorte qu’aucune voix ne manque à l’appel. Que le Rhdp dans l’unité puisse choisir le président de l’Assemblée nationale’’, a-t-il conclu.

‘’ Il n’y a pas de commentaire. C’est la décision de nos partis politiques réunis au sein du Rhdp. Ce qu’il vient de nous expliquer, c’est le résumé des discussions que nous eues. Sa candidature est la candidature du Pdci. Nous sommes en démocratie nous nous mobilisons pour que la volonté des présidents soit appliquée ‘’, a renchérit Maurice Kakou Guikahué.

Guillaume Kigbafori Soro a également rencontré le leader de l’Union pour la démocratie et la paix (UDPCI) Abdallah Albert Toikeusse Mabri . « Le député de Ferkéssédougou commune qui est une personnalité bien connue de tous les Ivoiriens mais qui est aussi un frère, un ami, m’a honoré ce soir en venant avec une délégation importante pour nous saluer, présenter les vœux’’, a déclaré M. Mabri.

‘’Nous avons échangé les vœux. Il a profité pour nous donner l’information concernant sa candidature au poste de président de l’Assemblée nationale. Vous savez que demain (lundi), nous avons la session inaugurale (…) Nous avons pris acte de cette candidature dont nous sommes solidaires’’, a-t-il poursuivi, rassurant que ‘’les députés de l’Udpci seront avec lui pour lui donner la chance de poursuivre cette mission importante à la tête de l’Assemblée nationale’’.

GR OMAEL Avec APA

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment