09262020Headline:

Présidentielle 2015 : Maurice Kacou Guikahué justifie l’appel de Daoukro

guikahué 2

Le secrétaire exécutif du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, ex-parti unique), Pr Maurice Kacou Guikahué a déclaré, mercredi, dans une conférence de presse qu’aucun cadre de son parti n’a manifesté, auprès du Président Bédié, le désir d’être candidat à l’élection présidentielle de 2015.

‘’ Avant l’appel de Daoukro jusqu’à ce moment où je vous parle, aucun cadre du PDCI n’a manifesté auprès du président du parti Henri Konan Bédié le désir d’être candidat à la prochaine présidentielle de 2015. Même pas M. Amara Essy que des planteurs disent soutenir” a souligné Pr Kacou Guikahué.

Le 17 septembre dernier au meeting de clôture de la visite d’Etat du président Alassane Ouattara dans la région de l’Iffou, M. Bédié avait appelé au soutien de la candidature unique, au sein du Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir), du chef de l’Etat ivoirien.

Cet appel historique, selon Maurice Kacou Guikahué, a été accueilli ‘’ favorablement” par certains militants, d’autres l’ont ‘’ réfuté” pendant que d’autres encore voulaient ‘’ comprendre”.

‘’ C’est pourquoi, nous avons organisé des missions d’information des bases de notre parti avec pour objectif majeur d’assurer une adhésion massive des militants du PDCI-RDA à l’Appel de Daoukro” a-t-il expliqué, soutenant que ces missions ont connu un ‘’ franc” succès.

‘’ La majorité de nos militantes et militants qui a bien compris le bienfondé de la démarche du président Bédié, a affiché un net soutien à la candidature du Président Alassane Ouattara, lors de l’élection présidentielle de 2015” a dit M. Guikahué.

Par ailleurs, le secrétaire exécutif du PDCI a dévoilé le calendrier des activités de son parti qui se déclinent aux élections des secrétaires généraux de section (25 octobre au 9 novembre 2014), des présidentes départementales et communales des femmes et des jeunes (20 au 29 novembre 2014), suivies des élections des présidentes nationales des femmes urbaines et rurales ainsi que celles des présidents des jeunes (28 et 29 novembre).
HS/ls/APA

Comments

comments

What Next?

Recent Articles