08172017Headline:

Présidentielle 2015: Ouattara panique et attaque Banny; la bataille est engagée

alassane ouattara-n

La bataille est engagée entre le chef de l’Etat Alassane Ouattara et Charles Konan Banny qui se regardent désormais comme des adversaires politiques.

Alassane Ouattara a ouvert les hostilités contre Charles Konan Banny qui pourrait être l’un de ses principaux challengers au cas où la candidature de l’actuel chef de l’Etat est retenue pour l’élection présidentielle de 2015.
Lors de la remise du rapport de la fin de la mission de la Commission Dialogue Vérité et Réconciliation (CDVR), lundi dernier, au palais de la présidence de la République, le chef de l’Etat a cru bon de rappeler aux Ivoiriens qu’il a alloué un budget de plus de 16 milliards de francs CFA à la CDVR dirigée par l’ancien Premier ministre Banny. Pourquoi attendre trois ans après pour dévoiler le budget de la CDVR ? Il est clair que la déclaration de Ouattara n’est pas fortuite encore moins un hasard. On se souvient des peaux de banane que le pouvoir a dressées sur le chemin de Banny pour l’empêcher de réussir sa mission. En révélant les 16 milliards donnés à Banny pour réconcilier les Ivoiriens, Alassane Ouattara veut le présenter aux yeux des Ivoiriens comme un incapable qui, malgré le montant important confié à la structure qu’il dirigeait, n’a pas été à la hauteur de la tâche. On se rappelle encore les plaintes du désormais ex-président de la CDVR qui dénonçait un manque de moyens financiers pour accomplir sa mission. C’est donc une manière pour le chef de l’Etat de discréditer Banny qui a rendu son rapport d’activités après l’annonce de sa candidature à l’élection présidentielle de 2015. Selon des sources introduites, la candidature déclarée de Charles Konan Banny dérange sérieusement le régime en ce sens qu’elle brise non seulement le rêve de Ouattara mais ruine son espoir d’espérer s’appuyer sur l’électorat Baoulé en 2015 dont est originaire l’ex-président de CDVR. Paniqué, le chef de l’Etat a ouvert les hostilités en attaquant Banny dont il redoute la candidature. Le sachant, Charles Konan Banny n’a pas manqué l’occasion pour fustiger à son tour la justice ivoirienne sous Ouattara qu’il a qualifiée de sélective. La bataille est désormais engagée entre Ouattara et
Banny.

S.A.B
Le Quotidien

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment