01232017Headline:

Présidentielle 2015: Youssouf Bakayoko vole encore la vedette au Conseil constitutionnel en publiant la liste des candidats

bakayoko youssouf

Décidement le sieur Youssouf Bakayoko n’aura rien appris des erreurs du passé très douloureux qu’il a fait subir à la Côte d’Ivoire en 2010 lors des élections présidentielles aucours de laquelle il s’est permis de publier les “resultats” du deuxième tour de l’élection sans que la loi ne lui en donne le droit. On connaît la suite. Jusqu’à ce jour, cet acte posé par le désormais tristement célèbre Youssouf Bakayoko, continue d’empoisonner la vie sociale et politique dans le pays. On croyait que cinq ans après, l’homme se serait assagi. Que non.

A peine le delais de depot des candidatures à la présidence ivoirienne bouclé que Youssouf Bakayoko, le président de la Commission électorale indépendante (CEI), fait publier la liste des candidats enrégistrés.

Selon des informations, cette publication a provoqué la colère du Conseil constitutionnel. En effet cette institution reproche à la CEI d’avoir publié cette liste alors que cette tâche lui revient.

Nous avons été interpellé par le Conseil constitutionnel qui s’ est plaint de notre attitude, ” a expliqué une source proche de la CEI sous le couvert de l’anonymat. D’autres sources proches du Conseil constitutionnel affirment que conformément à la loi ivoirienne, la CEI a pour rôle de leur envoyer les candidatures enregistrées et non de les publier.

Rappelons que la CEI a 72 heures pour faire parvenir la liste des 33 prétendants au poste de la présidence ivoirienne.

On le voit donc, comme le chien qui ne change jamais la manière de s’asseoir, Youssouf Bakayoko n’a pas changé sa mentalité de fraudeur, confirmant ainsi toutes les suspicions (légitimes) de l’opposition contre sa personne.

Eburnienews

 

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment