07202018Headline:

Présidentielle 2020/ Hambak: ADO le surnomme « petit Pasqua »Se lancer dans la course ou soutenir un autre ?son parcour …En savoir plus..

L’ancien journaliste et homme d’affaires est devenu en une décennie un acteur politique incontournable : ministre d’État, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, véritable numéro deux du gouvernement, proche du président Ouattara… Reste à savoir s’il peut aller plus haut et quelle sera sa position à l’occasion de la présidentielle de 2020.

Les pronostics vont bon train. Au cœur des débats, un homme occupe une place particulière : Hamed Bakayoko, 51 ans. Membre du premier cercle de Ouattara – seuls son frère Téné Birahima Ouattara et Amadou Gon Coulibaly sont plus proches de l’actuel président -, Hamed Bakayoko est ministre de l’Intérieur depuis 2011 et le seul ministre d’État du gouvernement, ce qui en fait un « vice-Premier ministre » en puissance, surtout depuis qu’il est monté en première ligne après l’attentat de Grand-Bassam.

Décrit comme « un excellent ministre » par ADO, qui le surnomme « petit Pasqua », il est l’homme de toutes les missions secrètes ou délicates. C’est lui qui assure la protection de Laurent Gbagbo lors de son arrestation, avant de participer aux négociations avec son camp alors en exil au Ghana. Plus tard, il gérera la crise puis la transition burkinabè.

Bref, franc-maçon et grand maître de la Grande Loge de Côte d’Ivoire, « Hambak », comme le surnomment les Ivoiriens, est aujourd’hui une personnalité de poids au sein du Rassemblement des républicains (RDR), au point qu’il semble évident qu’il tiendra l’un des premiers rôles dans le casting de 2020. Seule interrogation : décidera-t-il de se lancer lui-même dans la course à la succession ou agira-t-il au service d’un autre ?

Autre presse

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment