07152018Headline:

Présidentielle 2020: Incarcéré à la Cour pénale internationale (CPI) depuis 2012, Charles Blé Goudé garde toujours un œil fixé sur la scène politique ivoirienne.

Incarcéré à la Cour pénale internationale (CPI) depuis 2012, Charles Blé Goudé garde toujours un œil fixé sur la scène politique ivoirienne. L’ex-ministre ivoirien de la Jeunesse s’est prononcé, depuis sa cellule de la Haye, sur la prochaine présidentielle de 2020. Il a révélé le portrait-robot de celui dont il estime être digne de succéder au président Alassane Ouattara. Selon lui, il serait temps pour le peuple d’imposer ses choix aux politiciens.

L’ex leader des jeunes patriotes s’est exprimé au sujet de la course à la succession d’Alassane Ouattara à la tête de la Côte d’Ivoire en 2020. Depuis sa cellule de la prison de Scheveningen, Charles Blé Goudé a dressé le portrait-robot du prochain président ivoirien. A travers une lettre publiée sur les réseaux sociaux, ce lundi 23 avril, le protégé de Laurent Gbagbo a révélé qu’il serait, temps pour les politiciens ivoiriens d’écouter le peuple et plus le contraire.

Voici l’intégralité de son message :

Il y a longtemps que les Ivoiriens écoutent et subissent les politiques. Maintenant, c’est autour des politiques d’écouter les Ivoiriens. Ceux qui nourrissent l’ambition de gouverner les Ivoiriens doivent accepter d’entendre et de comprendre leurs doutes, leurs peurs, leurs craintes, leurs attentes, pour enfin y apporter des solutions concrètes qui rassurent et qui apaisent les cœurs chargés. S’agissant de leur volonté de changement, elle est perceptible. Sur le visage de chaque Ivoirien, elle se lit.

Par le rejet de cette oligarchie déconnectée des réalités et incapable depuis des années de répondre aux problèmes du pays, elle s’exprime. En 2020, l’emportera celui qui sera à même de rassembler les filles et fils de la Côte d’Ivoire, de rassurer les Ivoiriens, et non celui qui leur aura le plus fait peur. Les Ivoiriens ont tellement été traumatisés qu’ils n’ont plus besoin d’un dirigeant ou d’un parti politique qui inspire la peur et l’intolérance. C’est mon corps que vous avez enfermé, ma bouche et ma plume vous parleront toujours. Même en prison, comme un vol d’oiseau, mon esprit se sent libre.

Charles Blé Goudé

Homme politique ivoirien

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment