10202020Headline:

Présidentielle 2020: retrait des membres de l’opposition des commissions électorales indépendantes locales

L’alliance des forces démocratique (AFD) présidée par Pascal Affi N’Guessan, candidat à l’élection présidentielle d’octobre 2020 et Kabran Appiah, premier responsable de la ligue des Mouvements pour le progrès (LMP) ont ordonné à leurs représentants siégeant dans les commissions électorales locales de se retirer desdites commissions à compter de ce jour. C’était au cours d’un point de presse qu’ont animé les deux partis de l’opposition ce mercredi 30 septembre à Abidjan.

Selon ces branches de l’opposition ivoirienne, ce retrait vise à ” ne point se faire complice du hold-up électoral mis en place par le Gouvernement, le Conseil constitutionnel et la Commission Électorale Indépendante”. C’est pourquoi, les plateformes AFD et LMP ont instruit toutes les personnalités qu’elles ont proposé pour siéger dans les commissions électorales communales, sous-préfectorales, départementales, régionales et à l’étranger, de suspendre leurs activités au sein des démembrements de la CEI. L’AFD et la LMP ont demandé par ailleurs à leurs représentants de ne plus participer aux réunions convoquées par les nouveaux bureaux locaux de cette institution. ” Tous les représentants de l’AFD et de la LMP doivent attendre de recevoir de nouvelles instructions” a précisé Pascal Affi N’Guessan.

Ils ont par la suite fait des propositions à la coalition politique Rhdp au pouvoir. L’AFD et la LMP ont réitéré l’urgence et la nécessité d’une concertation élargie entre le gouvernement et les forces politiques et sociales, parties prenantes aux élections. Mieux, ils ont demandé au Gouvernement et au président de la République, garant de la paix sociale, de la sécurité nationale et du respect des accords internationaux, de sortir de leur posture actuelle, ” irréaliste, qui expose inutilement les Ivoiriens aux menaces de toute nature, pour inviter humblement, tous ceux qui ont un intérêt aux élections présidentielles et législatives, autour d’une table, afin de convenir des conditions générales de leur organisation et notamment, des réformes nécessaires du Conseil constitutionnel et de la Commission Électorale Indépendante” ont-ils déclaré.

Abidjan.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles