12102016Headline:

Présidentielle de 2015: Après l’annonce de sa candidature: Des cadres du Mfa livrent des secrets sur Anaky

anaky k

Au lendemain de l’annonce de la candidature d’Anaky Kobena à la prochaine présidentielle, des langues ont commencé à se délier dans sa formation politique. Ainsi, sont livrées des informations qui semblaient jusque-là n’être que des rumeurs.

On apprend, ainsi, de la bouche de certains cadres du Mouvement des forces d’avenir( Mfa), que la rumeur selon laquelle Anaky roulerait pour Essy Amara, n’était pas sans fondement. L’une de ces personnalités nous a joint par téléphone le week-end dernier pour réagir aux mesures annoncées par le camp Anaky à l’issue du Bureau politique, tenu récemment au domicile de celui-ci. Il a notamment fustigé la décision relative à la candidature d’Anaky à la prochaine présidentielle. « Comme il voulait aller en aventure derrière un quelconque candidat et qu’il a été mis en minorité, il vient dire qu’il est candidat », a-t-il chambré celui qu’il reconnaissait comme son leader jusqu’à jeudi dernier. Puis ce cadre de se faire plus explicite s’agissant du « quelconque candidat » auquel il faisait allusion : « Anaky voulait nous engager dans une aventure au profit d’Essy Amara. Et comme nous l’avons découvert, il annonce maintenant sa candidature ».

Hier, fidèle collaborateur du président du Mfa, ce cadre confirme, par ces mots, la rumeur qui circulait depuis quelque temps, selon laquelle Anaky avait des accointances avec l’ex-ministre des Affaires étrangères. Natif de la même région que « l’irréductible » du Pdci, Anaky était soupçonné de collusion avec Essy Amara ; d’où ses atermoiements à se prononcer clairement en faveur de l’appel de Daoukro et de la candidature unique d’Alassane Ouattara. Il aura fallu sa suspension de la tête du Mfa, suivie de l’annonce de sa candidature, pour que des personnalités de ce parti, lèvent un coin du voile sur cette affaire. Le mis en cause croyait pourtant avoir mis fin à ces bruits de couloir quand il a répondu récemment aux préoccupations des journalistes s’y rapportant.

Interrogé sur la question à la faveur de la conférence de presse qu’il animée le mercredi 18 mars 2015, Anaky avait en effet déclaré que, venant de la même région que Essy Amara, il lui arrivait de le rencontrer de temps à autre et de partager un repas avec lui. Pour autant, il ne s’était point engagé aux côtés de ce cadre du Pdci, candidat déclaré à la prochaine présidentielle. Un autre cadre du Mfa, qui nous a également joint, a quant à lui protesté vigoureusement contre la décision de retrait du Mfa de la coalition des partis houphouétistes. « En le faisant, il va contre une résolution de notre dernier congrès, qui a réaffirmé notre appartenance au Rhdp. Il eut fallu, pour cela, aller à un congrès extraordinaire pour abroger cette résolution », a protesté notre interlocuteur. « Pour nous, c’est un acte de haute trahison qu’Anaky vient de poser », a-t-il renchéri, tout en s’insurgeant contre ce Bureau politique qui s’est tenu à la résidence du leader du Mfa. « Les activités d’un parti politique ne se font pas dans un domicile mais au siège de ce parti », a-t-il chargé. Est-ce cet « acte de haute trahison » qui explique que des secrets internes au parti sont aujourd’hui mis sur la place publique ? Il est à noter que les opposants au camp Anaky annoncent la tenue d’un congrès pour le 15 avril 2015.

Assane NIADA

Soir info

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment