10172017Headline:

Présidentielle d’octobre :Pourquoi !Prophète”, ”Apôtre”, ”Planteur”… Tous contre Ouattara

 ouattara pensif

Le Conseil Constitutionnel a livré la liste provisoire des candidats à l’élection présidentielle d’octobre prochain. Notre Voie choisi de se pencher sur la candidature d’Alassane Ouattara. «Liste définitive des candidats : Ouattara va-t-il être éliminé », livre le journal à sa Une. « L’arrêt de 2000 est actuellement un obstacle insurmontable pour l’actuel chef de l’Etat. Le Conseil Constitutionnel va-t-il ignorer l’arrêt rendu par la Cour suprême en 2000 dans l’examen des dossiers de candidature à la présidentielle de 2015 ? Le monde entier attend de voir », écrit le quotidien.

Sur la question, Soir Info choisi de se pencher sur les qualités des différents candidats. « De grandes révélations sur des candidats », livre à sa Une le quotidien. Le journal fait ainsi savoir que dans son dossier de candidature, Kouadio Konan Bertin dit KKB s’est présenté en tant que ”planteur”. En outre, un ”apôtre de Jésus” et un ”prophète” sont également en lice pour cette compétition électorale.

Quant à L’Inter, il consacre sa manchette aux médecins chargés de faire passer la visite médicale aux candidats. Le quotidien fait ainsi savoir que ceux qui seront chargés d’attester « de l’état complet de bien-être physique et mental des candidats à la présidentielle » sont, les Professeurs Koné Drissa, Anzoua Kacou et Niamkey Kodjo Joseph.

Sur ces élections, Le Temps met en avant les griefs de la Coalition nationale pour le Changement (CNC) contre le pouvoir d’Abidjan, « La CNC en colère, tape du poing sur la table », livre à sa Une le quotidien. «Autant la CNC n’entend pas se laisser distraire par les comportements belliqueux des ennemis de la paix et de la tranquillité, autant elle affirme qu’elle ne renoncera pas à son combat pour l’instauration de conditions indispensables à la tenue d’élections justes ».

Dans le même sens, Le Quotidien d’Abidjan titre à sa Une : « Situation socio-politique : Ouattara se fatigue pour rien, pas d’élection en octobre », souligne le journal à sa Une. Le quotidien explique que si un certains nombres de conditions ne sont pas réunies, la CNC n’ira pas aux élections. Il s’agit, notamment, selon la Coalition « de la révision du code électoral, du désarmement effectif des milices, de la mise en place d’une CEI équilibrée et réellement indépendante ».

Linfodrome.ci.

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment