07192018Headline:

présidentielle2020 :Bacongo RDR” il n’y a aucun candidat au PDCI capable d’inspirer la confiance aux Ivoiriens”

RHDP/ Alternance 2020 : Voici les conditions du RDR

Le secrétaire général adjoint du Rassemblement des républicains (Rdr), Cissé Bacongo,  a critiqué de nouveau le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) pour son obstination à vouloir présenter un candidat à l’élection présidentielle de 2020, au nom de leur alliance commune, le RHDP. Dans une interview accordée à ‘’Le Patriote’’, il a estimé que le PDCI, son principal allié au sein de l’alliance des Houphouëtistes, ne remplit pas encore les conditions pour leur garantir une victoire aux joutes électorales à venir.

 

« Une élection, il ne faut pas l’oublier, se gagne bien sûr avec la force qui est derrière le candidat mais aussi par l’équation personnelle du candidat. Si le candidat qui est présenté n’a pas la carrure qu’il faut, évidemment c’est comme s’il n’y avait pas personne derrière lui », a expliqué le cadre du Rdr. Autrement dit, pour le député de Koumassi, il n’y a aucun potentiel candidat au PDCI capable d’inspirer la confiance aux Ivoiriens. Mais pis encore, selon lui, le parti septuagénaire n’a aucune vision pour l’amélioration des conditions de vies des populations vivant en Côte d’Ivoire.

« Malheureusement dans tout ce qu’on entend, il n’y a même pas la promesse d’un espoir, même illusoire. On dit tout simplement : « En 2020, c’est nous ». Mais, c’est pour faire quoi ? », a martelé le conseiller du président de la République. Toutefois, il a invité le parti fondé par Félix Houphouët Boigny à revoir ces deux aspects avant d’exiger une quelconque passation du pouvoir. Sinon qu’ils appliquent, selon lui, la stratégie de 2010.

Par ailleurs Cissé Bacongo, est revenu sur les reproches qu’il a essuyés après sa réaction du 15 juillet dernier, jugée ‘’ injurieux’’  à l’égard du leader du PDCI. A l’en croire,   il n’a jamais fait mention du Président Bédié.

« Je parlais de la cogestion », a-t-il indiqué. « Quand vous avez en face de vous des personnes qui (…) ne peuvent pas comprendre un français soutenu, il faut essayer de leur faire comprendre les choses dans la langue qu’ils utilisent », s’est justifié le député Rdr.

« Les gens se lèvent matin midi et soir ils parlent d’alternance en 2020. C’est-à-dire toi il faut te lever moi je vais m’asseoir. (…) On est tous les deux assis, on est assis ensemble, on mange ensemble. Toi-même tu manges plus que moi, tu es devenu clair tu es devenu rond tu brilles, tu n’as aucune charge on te donne seulement tu manges tu manges tu manges. Tu n’arrives même pas à respirer correctement et pendant qu’on mange tu dis lèves toi. Pourquoi je vais me lever ? », Tels étaient les propos de Cissé Bacongo, tenus le 15 août dernier.

autre presse

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment