08112020Headline:

Prétendue perquisition de la résidence de Wattao: le gouvernement dément et restitue la vérité

La rumeur de la perquisition de la résidence du Colonel-major, Issiaka Ouattara dit Wattao n’était en réalité qu’une méconnaissance des pratiques militaires de ceux qui ont lancé cette alerte. C’est ce qui ressort des explications du porte-parole du gouvernement, le ministre de la Communication et des Médias, Sidi Tiémoko Touré, ce mercredi 8 janvier 2020.

Au-delà, cela apparaît comme une manipulation de l’opinion à un moment où en Côte d’Ivoire, un mandat d’arrêt international a été émis contre l’ex-président de l’Assemblée nationale, Guillaume Kigbafori Soro pour tentative de déstabilisation des institutions républicaines.

Répondant à une question relative à la prétendue perquisition du domicile du Colonel-major-major Wattao, décédé le 5 janvier dans un hôpital de New-Jersey aux Etats-Unis, le porte-parole du gouvernement, Sidi Tiémoko Touré a indiqué que la résidence du défunt n’a jamais été perquisitionnée. Et de préciser: “Il ne s’agit aucunement d’une perquisition . C’est dans l’ordre des procédures de l’armée, uniquement pour préserver le matériel militaire.”

Poursuivant, il explique: “Il est d’usage que lorsqu’un officier décède, qu’un autre officier, à la tête d’une délégation, soit mandaté pour aller récupérer les différents effets c’est-à-dire la radio de transmission, les armes, les cartes pour éviter un usage spécifique par d’autres personnes qui n’en ont pas le droit”.

Lire sur abidjan.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles