10232017Headline:

Procès à la CPI-L’accord de Mangou et Blé Goudé pour que Gbagbo démissionne

Dès les premières minutes de son audition ce mardi 26 septembre 2017, Philippe Mangou, témoin à la Cour pénale internationale  a lâché une véritable bombe. A l’en croire, Charles Blé Goudé était favorable à une démission de Laurent Gbagbo.

Proche collaborateur de Laurent Gbagbo, Charles Blé Goudé a indiqué à Philippe Mangou être favorable à une démission de Laurent Gbagbo en mars 2011. C’est du moins ce qu’a fait savoir le témoin lors de son audition ce mardi 26 septembre 2017.

« Le président Gbagbo a demandé à me voir. Il m’a dit:Mon général, tu es avec Blé Goudé mon homme de confiance. Je vais te poser une question, donne moi la réponse. Ensuite tu iras attendre à l’Etat major. Je m’entretiendrais avec Blé. A l’issue de l’entretien venez me voir après avoir harmoniser. Et le chef de l’Etat de me dire, la Communauté internationale vient de me lâcher. Les présidents angolais et sud-africain me demandent démissionner qu’est ce que tu en penses. je saute sur l’occasion je dis démissionnez pour faire honneur à ces deux présidents », a expliqué l’ancien chef d’Etat-Major des Armées.

Et de poursuivre: « Quand Blé Goudé est arrivé, je lui ai dit frère, voici de quoi j’ai parlé avec le président. Je lui ai proposé de démissionner. Quelle est ta réponse? Et il m’a dit: ‘’Il faut qu’il démissionne’’ », a relaté Philippe Mangou.

Selon le témoin, c’est quatre jour après cet entretien avec Laurent Gbagbo puis Blé Goudé que sa résidence a été attaquée.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment