09182018Headline:

Procès à La Haye 2018:Fadi El-Abdallah,le porte-parole de La CPI révèle comment seront interrogés les témoins de Gbagbo

Après plusieurs mois d’audition des témoins de l’accusation, les témoins de la défense dans le procès conjoint de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé à La Haye seront entendus. Cependant, cette opération obéit à des régles.

Le procès conjoint de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé reprend le 15 janvier prochain à La Haye, siège de la Cour pénale internationale (CPI). Pour la prochaine audience, la Cour présidée par le juge Cuno Tarfusser va entendre le dernier témoin appelé par la procureure Fatou Bensouda.

Après cette étape, ce sera au tour des témoins appelés par l’équipe de défense de l’ex-président ivoirien d’intervenir. Contrairement à ce qui a été observé depuis l’ouverture du procès, les questions ne seront pas posées d’entrée de jeu par le Bureau du procureur.

« C’est la partie qui appelle un témoin qui commence à lui poser des questions. Ainsi pour les témoins appelés par une équipe de la défense, c’est cette équipe qui procède (entame l’interrogatoire), et le Bureau du procureur continue avec un contre-interrogatoire », a expliqué à Linfodrome Fadi El-Abdallah, porte-parole de la CPI par courriel ce mardi 9 janvier 2018.

Pour ce qui est du nombre de témoins à décharge » attendus, le fonctionnaire de la CPI a indiqué ne pas avoir d’informations « sur le nombre prévu pour les témoins appelés par les équipes de la défense ».

Linfodrome

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment